SIDIKI BAKABA, UN HOMME DE CULTURE A LA MEMOIRE INFAILLIBLE

Il est partagé entre Cinéma et théâtre. Il met en scènes de nombreuses pièces de...
0
169

C’est un constat. D’une manière générale, ce qui échappe à la conscience nous revient le plus souvent sous la forme de destin. Tout était réuni pour qu’il soit réligieux mais l’amour du cinéma l’a conduit ailleurs. Sidiki Bakaba est un acteur, cinéaste, et réalisateur franco-ivoirien. C’est un amoureux de la culture. Il l’exprime dans le cinéma et le théâtre. Le réalisateur du film « Les Guérisseurs » sorti en 1988, est un acteur qui a une capacité de rétention de ses textes pendant plus de 03 heures. C’est un rassembleur pouvant être qualifié d’acteur réalisateur panafricain. Par ce film, il a réuni plusieurs noms d’Afrique.

C’est à l’âge de 13 ans que Sidiki Bakaba fait son entrée dans le monde du cinéma. Notamment dans 03 films dignes d’intérêt dont « Un nommé Judas », « Papa Bon dieu », « Un client sérieux ». En tant qu’acteur, il a marqué son époque et les générations qui lui ont précédé. Il est partagé entre le Cinéma et théâtre. Riche d’expérience, il met en scènes de nombreuses pièces de théâtre et des scénarios de films de fiction. Sa production « Les Guérisseurs » aura la primeur de rafler de nombreux prix d’ailleurs. En 1992, il réalise « La Parole ». De 1985-1998, il mettra en scène « Le Nord est tombé sur la tête ». En 1992, il sort son film « L’Anniversaire de Daymios ». En 2002, ce sera la réalisation des documentaires « Cinq Siècles de Solitude », « La Victoire aux mains nues ». C’est le film « Roues Libres » qui lui fera avoir le prix du meilleur scénario.

Sidiki Bakaba est né le 01 Janvier 1949 à Abengourou en Côte d’Ivoire. Il a plus était penché vers l’actorat et le théâtre. Il ne s’est jamais fait prier pour partager ses connaissances. Il a fait des études de mise en scène, direction d’acteurs à l’Ecole nationale d’art dramatique d’Abidjan. Puis, il a fait art dramatique et enseignement à l’institut national des arts d’Abidjan. Il a également fait des stages en Europe avec le Living Théâtre et Grotowski. Sidiki Bakaba a été honoré par trois livres sur son parcours par un Sénégalais, un Malien, un Béninois et d’autres encore. Pour lui, le cinéma africain surtout ivoirien progresse mais pas de la même façon. Pour Sidiki Bakaba, le secret de toute chose c’est l’amour. Et le plus fort est celui de la mère car c’est elle le bouclier le plus solide. Il va également dévoiler le secret de sa fraicheur physique. Il explique que c’est le fait d’éviter les rancœurs qui empêche le poids des années de l’écraser.

Ivane Messi

Laissez un commentaire