MURIEL BLANCHE : LOCOMOTIVE DE TRANSFORMATION DU CINEMA AU CAMEROUN

0
434

Deux mots pourraient caractériser Muriel Blanche : force et détermination. C’est en 2017 que la jeune actrice impose le respect à travers sa présence à l’écran, ceci, par l’entremise de la web série « Pakgne », qu’elle coproduisait aux côtés d’une autre actrice, Marcelle Kuetche.

Muriel Blanche est née et a grandit à Bandja; un village situé à l’Ouest du Cameroun. Petite, elle a toujours été passionnée de musique mais c’est plus tard, autour de 23 ans, qu’elle se découvrira un amour pour la comédie, bien qu’ayant fait du théâtre étant lycéenne. Elle enchaîne les castings dans le Cameroun, Douala, Yaoundé, dans un contexte où le traitement des acteurs est précaire, financièrement instable. Après plusieurs tentatives, elle va décider de s’installer dans la ville de Douala, où, sur un plateau de tournage, elle rencontre Marcelle Kuetche, avec qui elle met sur pieds la web-série « Pakgne ». Coup de tonnerre, les portes s’ouvrent, le monde la voit. Une jeune fille, belle, svelte, férue de mode, propre, qui semble avoir tout pour elle. Elle plait à l’œil, son jeu d’acteur passe crème aux yeux du public et la web-série dans laquelle elle est co-actrice principale, est désormais un rendez-vous incontournable. Les jeunes femmes la prennent en modèle, les hommes veulent en faire une chasse-gardée et les marques se l’arrachent. La petite fille de Bandja est désormais une vedette, connue dans tout le pays.

Son aura, ne se limite pas à quelques épisodes de séries. C’est avec elle que le monde du cinéma connaîtra une nouvelle ère, c’est grâce à elle que les acteurs, qui étaient perçus jusqu’ici comme des crève-la-faim, deviennent des stars nationales avec lesquelles toutes les marques veulent travailler. C’est après elle, que le monde la web-série s’enflamme, tout le monde veut réaliser sa web-série et ça se matérialise par un nombre incalculable de web-séries camerounaises qui vont envahir la toile.

Muriel Blanche c’est également les longs métrages « Shenanigans », « Aline », des productions qui ont fait salle (plus que) comble. Du jamais vu au Cameroun avant elle.

Muriel Blanche est la directrice de casting de l’un des feuilletons les plus célèbres au Cameroun actuellement, réalisé par Ebenezer Kepombia. Elle y est également actrice, elle joue le rôle de Passy.

Née le 25 août 1990, Muriel Blanche a 02 enfants, 02 filles qui sont aujourd’hui son centre d’intérêt. Sa sœur jumelle et elle sont les cadettes d’une famille de 04 enfants. Elle est aujourd’hui orpheline de père et de mère.

Les ambitions de Muriel sont grandes, elle souhaite parvenir à jouer un (ou plusieurs) rôle(s) sur Hollywood et y croit dur comme fer.

Almason

Laissez un commentaire