JEAN PIERRE BEKOLO, LE CINÉASTE ET MILITANT SOCIOCULTUREL ENGAGE

0
240

Auteur-réalisateur et producteur camerounais, Jean Pierre Bekolo Obama est connu pour ses prestigieuses réalisations. Ses films de  « Quartier Mozart » à « La Grammaire de Grand-mère » et le plus récent « Les choses et les Mots de Mudimbe » ont gagné de nombreux prix et ont été diffusés dans plusieurs festivals à travers le monde.  En 1992, il est révélé à juste 25 ans, au Festival de cannes avec « Quartier Mozart ».

Né en 1966  dans la ville de Yaoundé, Jean Pierre Bekolo, est l’un des cinéastes camerounais les plus brillants. Avant-gardiste et militant socioculturel camerounais, son objectif est d’inverser les stéréotypes sur l’Afrique et le cinéma africain.

En 1987,  il obtient son diplôme de Licence en physique à l’université de Yaoundé I et se rend ensuite en France avec pour but, d’entamer des études en production audiovisuel, spécialité montage, à l’institut National de l’Audiovisuel (INA) de paris.

Bekolo reste un artiste engagé et un afropocénique. Ses films se caractérisent par un humour mordant et des esthétiques dramatiques. Ses récits sont centrés sur la violence politique et économique de nos sociétés.

En plus de ses qualités de réalisateur, il est enseignant de cinéma aux Etats-Unis. Il a été professeur à l’université de Caroline du Nord à Chapel Hill, à la Virginia Polytechnic Institute.

Le film « Quartier Mozart », dans lequel le réalisateur évoque avec humour la complexité des rapports humains dans la ville de Yaoundé, a remporté des prix à Locarno, Montréal, Ouagadougou et une nomination aux British Film Institute.

De par sa créativité, sa résistance, son irrévérence, son originalité dans le style, sa manière de réaffirmer le pouvoir du cinéma et son travail de refonte des idées dominantes concernant le cinéma africain, Jean Pierre Bekolo reçoit en 2015, le titre de lauréat du prix Prince Claus, au Pays-Bas.

Aujourd’hui, Bekolo Obama, est secrétaire Général de l’association des réalisateurs africains, membre du FEPACI (Fédération Panafricaine des cinéastes) et l’un des membres fondateurs de la World Cinema Alliance.

Manuella Manga

Laissez un commentaire