INTELLIGENCE ARTIFICIELLE :TACHE NOIRE DU LOGICIEL « MIDJOURNEY » SUR LE CINEMA

Les comédiens de doublage risquent gros. Un congé technique sans fin et des contrats passés  aux aveux...
0
269

C’est une véritable  révolution dans le 7e art, une  innovation technologique  qui traîne avec elle un réel danger social et humain. Le générateur d’images qui permet de créer des illustrations à partir d’un texte descriptif, en se basant sur l’intelligence artificielle, a été  utilisé  pour la nouvelle série « Secret Invasion » de Marvel diffusée sur Disney+ depuis le mercredi 20 juin dernier. D’après les informations reçues, la séquence a été chapeautée par Method Studios, sur les directives d’Ali Selim, réalisateur et producteur exécutif de la série. Selon lui, l’utilisation de l’IA permet de renforcer les thèmes de « Secret Invasion ». « Lorsque nous avons contacté les fournisseurs d’IA, [nous nous sommes rendus compte que cela faisait penser à] l’identité changeante des Skrull », a-t-il déclaré.

« Midjourney » est un laboratoire de recherche indépendant qui produit un programme d’intelligence artificielle sous le même nom et qui permet de créer des images à partir de descriptions textuelles, suivant un fonctionnement similaire à celui de DALL-E d’Open AI. Il s’agit de la première utilisation d’un tel logiciel dans une œuvre conçue par un grand studio à Hollywood.

 C’est clair, l’esprit novateur  des artistes et créateurs de contenus est mise en  doute au profit de l’IA. Si cette méthode de travail permet d’aller un peu plus vite dans la production, elle reste par défaut un effet papillon qui vient entachée une fiction déjà dénaturée. Les comédiens de doublage risquent gros. Un congé technique sans fin et des contrats passés  aux aveux. Le comble est que ces images peuvent être soumises à des droits d’auteur.

La première version de ce logiciel existe depuis le 12 juillet 2022. Mais elle n’avait pas été utilisée à des fins de cinéma. Quant à la récente version, sortie il y a plus d’un mois, cette IA constitue un point d’ombre au travail d’artistes spécialisés dans la production des génériques de films et séries.

Cyrille Ella

Laissez un commentaire