HUIT CLICHES RÉPANDUS DANS LE CINÉMA

Les acteurs au talent exceptionnel campent des rôles qu’ils interprètent à la perfection...
0
397

Le cinéma est un art qui nous fait rêver, frissonner, rire ou pleurer. Les acteurs au talent exceptionnel campent des rôles qu’ils interprètent à la perfection,  à tel point que la fiction est parfois source de confusion, de clichés ou d’erreurs. Voici quelques  clichés  les plus répandus  dans le cinéma.

Le maquillage

C’est l’un des gros clichés. Le maquillage qui tient à toutes les épreuves. le seul maquillage qui disparaît dans un film, c’est le mascara qui coule un peu trop d’ailleurs, quand une actrice pleure. Mais dans la vie réelle n’est pas le cas. Car, en moyenne, une femme ingère environ 350 grammes de rouge à lèvres par an certainement en mangeant ou en embrassant son partenaire, et il suffit d’un coup de sueur pour que l’effet fond de teint s’estompe.

Les silencieux rendent les armes à feu silencieuses :

En réalité, les silencieux ne font que réduire le bruit des armes à feu, mais ne l’éliminent pas complètement. Selon le type d’arme et de munition, le son peut encore être assez fort pour être entendu à plusieurs mètres.

Les voitures explosent facilement :

 Dans les films d’action, il suffit souvent d’une balle, d’un choc ou d’une étincelle pour faire exploser une voiture. En réalité, les voitures sont conçues pour résister aux impacts et aux incendies, et il faut une forte concentration de gaz ou de liquide inflammable pour provoquer une explosion.

Les défibrillateurs peuvent réanimer les personnes en arrêt cardiaque :

 Dans les films médicaux, on voit souvent des médecins utiliser des défibrillateurs pour faire repartir le cœur des patients en arrêt cardiaque. En réalité, les défibrillateurs servent à corriger les anomalies du rythme cardiaque, mais ne peuvent pas redémarrer un cœur qui ne bat plus.

Les serpents venimeux.

Dans les films d’aventure, on voit souvent des héros se faire mordre par des serpents venimeux et chercher un antidote. En réalité, la plupart des serpents ne sont pas venimeux, et ceux qui le sont ont souvent un venin peu dangereux pour l’homme. De plus, il existe une différence entre venimeux et vénéneux : un animal venimeux injecte son venin par une morsure ou une piqûre, tandis qu’un animal vénéneux libère son venin par contact ou ingestion.

Les hackers peuvent pirater n’importe quel système informatique :

 Dans les films d’espionnage ou de science-fiction, on voit souvent des hackers capables de pirater n’importe quel système informatique en quelques minutes, en tapant sur un clavier ou en utilisant une clé USB magique. En réalité, le piratage informatique est un processus complexe et long, qui nécessite des connaissances techniques et des outils spécifiques.

Les vampires brûlent au soleil.

Dans les films de vampires, on voit souvent ces créatures nocturnes se désintégrer au contact du soleil. En réalité, il n’existe aucune preuve scientifique de l’existence des vampires, ni de leur sensibilité au soleil. Il s’agit d’une légende qui remonte au Moyen Âge, où l’on croyait que les morts pouvaient revenir à la vie sous forme de  vampires.

Noël avec sa neige blanche

Les films de Noel sont toujours des « Happy end ».  Le top du cliché ! C’est toujours l’histoire d’un homme ou une femme célibataire depuis longtemps et qui vit des situations improbables jusqu’à rencontrer l’amour le jour de Noël et ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… ce qui n’est pas  pareille dans la vraie vie, et pourtant cela contribue créer un à engouement autour des   fêtes de fin d’année. Un récit complètement erroné qui ne répond pas aux exigences socioculturel de l’Afrique.

Christelle Noah

Laissez un commentaire