« FRIDA » LE DESTIN DE DEUX FEMMES SUR LA CLOCHE DU CALVAIRE

Frappées, humiliées, fatiguées, traumatisées, c’est l’histoire de deux femmes qui croupissent sous le poids d'un père, un mari.
0
316

C’est une production dramatique camerounaise réalisée par René Elome Ekosso. Le cinéaste-réalisateur connu pour son film « Un Vampire de Yaoundé », sorti en 2020 est au cœur d’un projet pleins d’émotions.  « Frida », un film qui soulève en grande pompe les abus que subissent les femmes au foyer, la pédophilie et la perfidie des hommes sans foi ni loi. Des adultes qui n’ont pas de considération pour leurs proches. Frappées, humiliées, fatiguées, traumatisées, c’est l’histoire de deux femmes qui croupissent sous le poids d’un homme. Que réserve cette dernière nouvelle production d’Alamba Films ?

Dans le village de Nkol-Bitong, une localité fictive du Cameroun, Frida et sa mère ont enfin eu le courage de briser leur silence après de nombreuses années de violences conjugales. Moustapha, aussi violent qu’il soit avec sa tendre épouse, va plus loin avec ses hostilités. Il n’a pas hésité d’abuser sexuellement de sa propre fille en présence de sa femme. Un acte épouvantable qui a choqué leur communauté.

Dans ce film plein d’horreur, la romance d’un homme est colorée par une générosité à l’opposé du champ lexical de l’amour. Le cœur brisé, les femmes ont les yeux pleins de larmes.  Des larmes de sang qui prouvent la cruauté de la vie de couple. Des images qui dégradent le statut de la femme au quotidien.

René Elome dans cette production est  un homme averti soucieux de dénoncer ces violences faites aux femmes. Un avocat de première classe qui accepte de défendre une cause juste pour une Afrique prospère. Ce réalisateur est l’aune au beau fixe avec son film « Frida ».

En dehors du fait que la production soit produite localement, ce film devrait servir de vitrine à plusieurs rendez-vous cinématographiques nationaux et internationaux. La qualité d’images est nettement supérieure à la plupart des films camerounais. Ce film a été primé à quatre reprises à la 9e édition du Festival International du Film Éducatif de Dschang, Festival Komane au Cameroun. Respectivement les prix de Komane de la meilleure interprétation masculine, Komane du Meilleur Scénario, Komane du Meilleur Film. Le film « Frida » honore l’engagement de René Elome Ekosso dans l’industrie cinématographique camerounaise et africaine.

Cyrille Ella

Laissez un commentaire