ROSINE MBAKAM: DU NDE A CANNES, LE DESTIN D’UNE PERFECTIONNISTE

0
190

Née en 1980, Rosine Mbakam est une réalisatrice camerounaise basée en Belgique. Originaire de Tonga, département du NDE dans la région de l’Ouest Cameroun, elle a grandi à Yaoundé où elle a nourri son imaginaire de cinéaste. Après avoir travaillé pendant 3 ans à la télévision privée STV à Douala comme réalisatrice et productrice, cette dernière intègre l’école de cinéma belge (INSAS). Son film de fin d’étude «Tu seras mon allié» est très remarqué. Après ses études, elle fonde sa propre société de production Tândor Productions, par souci d’indépendance. Laquelle maison qui lui permit par la suite de réaliser 04 longs métrages documentaires. Des longs métrages qui seront ensuite sélectionnés dans les plus grands festivals du monde. Rosine Mbakam est également enseignante et chercheuse au KASK à Gand en Belgique.

Dans son cursus professionnel, la réalisatrice de 43 ans est au centre de plusieurs films. Des courts métrages, mais aussi des longs métrages. Les plus connus sont les films documentaires «Les Deux Visages d’une femme bamiléké», sorti en 2016 et «Chez Jolie Coiffure» sorti en 2018. Ces deux réalisations lui ont value de nombreux prix internationaux.

L’an 2017 a été une année de gloire pour Rosine Mbakam. Cette année là, elle a remporté les Sélections Regards du présent et Place au doc – FIFF Namur (Belgique),  États généraux du film documentaire (France) – Journée Scam, une mention spéciale Documentaire international aux Écrans noirs à Yaoundé (Cameroun), meilleur film, Do Pao International Documentary Film Festival, Delhi International Film Festival, The Prize of the Flemish Unesco Commission at the Afrika Filmfestival Leuven, mention spéciale, Festival international du film documentaire de Saint-Louis (Sénégal), Panorama belge Festival Filmer à tout prix Bruxelles (Belgique) et enfin le prix African Diaspora International Film Festival la même année. Son aventure des distinctions remporté s’est poursuivit en 2018. Cette année, elle a ravagé simultanément les prix DOK.FEST Internationales Dokumentarfilmfestival München – Munich (Allemagne) , Selection New York African Film Festival (New York), meilleur documentaire, London Feminist Film Festival (Royaume-Uni) la West African Film Festival 2018  et  l’International Film Festival Rotterdam la même année.

Malgré le fait que Rosine Mbakam  plane au seuil de la gloire pendant 2 années de suite au Cameroun et sur le plan international, la native du NDE a continué à travailler tant bien que mal . En 2019, elle collecte avec aisance les prix Discovery Award, Society of Media Authors and Creators (SCAM), The Spirit of the Festival Prize at Light Film Festival 2019. Elle a également été nominée au Fespaco 2019 et à Emerging International Filmmaker Award à Londres en 2019 avec son film « Chez Jolie Coiffure ».

Le magazine américain «New Yorker», la définit comme «une cinéaste originale dotée d’une sensibilité exceptionnelle ; l’une des plus grandes cinéastes de documentaire actuellement en activité» .

En 2023, alors qu’elle termine à peine sa dernière réalisation «Mambar Pierrette»,  son premier long métrage de fiction, Rosine Mbakam est déjà aux portes du Festival de Cannes avec son joyau, récemment sélectionné pour la Quinzaine des cinéastes qui aura lieu du 17 au 29 mai prochain en France.

Cyrille Ella

Laissez un commentaire