COMMENT BUDGETISER UNE PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE?

0
363

Très peu de réalisateurs sont instruits sur les méthodes de budgétisation d’une production cinématographique. Qu’elle soit une série, un court-métrage ou un long-métrage, elle requiert un plan de financement. Celui-ci peut prendre plusieurs dizaines de pages et s’établir en plusieurs jours. Comment établir un budget pour un film ? Voici quelques astuces.

  • Découper le scénario

Une fois que le scénario est prêt, le réalisateur doit le parcourir scène par scène et détailler ce dont il aura besoin pour tourner chaque scène. Ce découpage consiste à inclure : le lieu, les accessoires, les costumes, les maquillages ou effets spéciaux, les acteurs, le bruitage ou musique, le décor, le transport, les cascades ou remplacements et autres frais.

  • Etablir le calendrier de production

Ici, la durée du tournage doit être inscrite. Le réalisateur doit faire une liste des tournages de jour et de nuit. Les tournages de films durent en moyenne 10 à 12 heures par jour. Chaque feuille de calendrier de production correspond à une journée complète de tournage, avec chaque scène tournée. Le calendrier de production inclut : la date du tournage, l’équipe à contacter, l’heure de fin de tournage, l’heure du déjeuner, numéro de plan des scènes, le lieu et les acteurs appelés.

  • Déterminer les coûts

Le réalisateur doit définir le coût du matériel dont il a connaissance. Il s’agit ici des caméras, la location d’équipement et de l’emplacement, de l’éclairage, des perches, des micros etc. Il doit également établir une liste de coût sur les dépenses courantes, la production, la post production et autres frais supplémentaires.

Les dépenses courantes englobent : le coût journalier d’un scénariste, d’un producteur, d’un réalisateur, d’un directeur de la photographie et des acteurs. La production inclut : le coût journalier des caméras, des costumes, des accessoires, des éclairages, du maquillage, du son, de la coiffure, du transport, des voyages, de l’hébergement, de la location du matériel, des assurances et des plateaux de tournages. Quant à la post production, elle regroupe : le coût journalier du coloriste, du compositeur, des monteurs et assistants monteurs, du fond sonore ; des frais de bureaux, des frais de droits musicaux, des disques durs internes et autres équipements.

Notons que le budget d’une production cinématographique varie en fonction du genre du film. Si c’est un film des temps modernes, il peut être moins couteux qu’un film d’époque.

Manuella Manga

Laissez un commentaire