PRISSY LA DÉGAMEUSE : UNE PARFAITE COMBINAISON ENTRE PASSION ET AMBITION

Prissy la dégameuse est aussi une chroniqueuse appréciée du public...
0
310

Ibo Laure Prisca, alias Prissy la dégameuse,  est une comédienne ivoirienne aux multiples talents. Elle est également chorégraphe, coiffeuse, designer, humoriste, influenceuse web et chroniqueuse. Elle s’est fait connaître grâce à ses vidéos humoristiques sur le web, où elle dépeint avec ironie et dérision les réalités de la société ivoirienne.

Elle débute  sa carrière artistique en participant à la série ivoirienne Classe A produite par Martika Production. Elle a ensuite décroché son premier rôle au cinéma dans le film Le Mec idéal d’Owell Brown, sorti en 2010. Depuis, elle a joué dans de nombreuses productions, comme « Mamie Attiéké Poisson », « Ma grande Famille », « MTV Shuga Babi » ou « Les coups de la vie ». Elle a également fait plusieurs spectacles de stand-up, comme « Ils sont combien dans sa tête ? », « Entre l’homme et la femme, qui est le plus dangereux ? »  Ou « Folle Woman Show».

Prissy la dégameuse est aussi une chroniqueuse appréciée du public. Elle a animé La Matinale sur Fréquence 2 et C’MIDI sur RTI 1. Elle est actuellement chroniqueuse dans l’émission Le « chœur des femmes » sur Canal+ Elle. La comédienne  enfile aussi la casquette de chanteuse avec un  single intitulé A Koz de ça, sorti en 2017.

Prissy la dégameuse est une femme d’affaires et une mère de famille. Elle est propriétaire d’un salon de coiffure mixte nommé O’Cheveux et d’une marque de cosmétiques nommée Prissy Beauty. Elle a donné naissance à un petit garçon en 2016. Elle est engagée dans des causes sociales et humanitaires, comme la lutte contre le Covid-19 ou la promotion de l’éducation des jeunes filles. Un tel parcours combinant passion et ambition fait de Prissy la dégameuse une comédienne talentueuse et une personnalité influente du paysage médiatique ivoirien. Elle est une source de divertissement et d’inspiration pour de nombreux fans qui la suivent sur les réseaux sociaux.

Christelle Noah

Laissez un commentaire