MIRYA BIKA’A : UNE CARRIERE JEUNE, MAIS OH COMBIEN FRUCTUEUSE

0
583
Mirya

Mirya Bika’a est né un 24 janvier et n’a pas été piqué par le virus de l’actorat assez tôt. Ce n’est qu’en 2018, qu’elle commence véritablement à s’ouvrir à la possibilité de faire du métier d’acteur, une véritable activité et se découvre un amour profond pour le cinéma.

Elle se met donc à suivre de petites formations, vite fait par manque de temps, afin de parfaire ses connaissances en la matière. Elle se rapprochera de Jonas EMBOM (metteur en scène, scénariste) qui se charge de la cuisiner à la sauce de la professionnalisation.

Nominée aux écrans noirs en 2020 dans la catégorie « 𝘮𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦𝘶𝘳𝘦 𝘢𝘤𝘵𝘳𝘪𝘤𝘦 » grâce au film d’Éric DIPPO intitulé « RÊVE BRISÉ », où incarne le rôle d’une mère de famille qui refuse que sa fille épouse un homme de classe sociale inférieure à la sienne, elle ne remportera malheureusement pas le prix. Cependant, sa filmographie en 03 ans à peine, mérite le coup d’œil.

°𝐅𝐈𝐋𝐌𝐎𝐆𝐑𝐀𝐏𝐇𝐈𝐄 : 𝐋𝐎𝐍𝐆𝐒 𝐌𝐄𝐓𝐑𝐀𝐆𝐄𝐒 𝐄𝐓 𝐂𝐎𝐔𝐑𝐒 𝐌𝐄𝐓𝐑𝐀𝐆𝐄𝐒 :

  • « Rancœur » (Blaise TEDIO*)
  • « Rêve Brisé » (Éric DIPPO*)
  • « 2 avril » (Noëlle KENMOE*)
  • « Clémence » (Éric DIPPO*)

°𝐅𝐄𝐔𝐈𝐋𝐋𝐄𝐓𝐎𝐍𝐒 𝐄𝐓 𝐒𝐄𝐑𝐈𝐄𝐒

  • « Les tchakaï » (Emy Dany BASSONG*), Saison 2 et 3.
  • « La Nouvelle épouse » (Marcelle KUETCHE*).

Mirya Bika’a souhaite jouer des 1ers rôles car jusqu’ici, elle avoue n’avoir eu que des rôles secondaires et tertiaires. Mirya nous prépare néanmoins une web série, 03 minutes par épisode, 26 épisodes pour la 1ere saison. La web série, dénommée « La fille Mbouda », sera diffusée dès septembre prochain sur YouTube. Elle a prévu de laisser courir la web série sur 03 saisons.Mirya Bika’a rêve grand et souhaite produire un long métrage sur la déforestation et la destruction de la faune : « C’est vrai, ça paraît très lourd comme projet mais le cinéma camerounais gravit sûrement les échelons, nous allons y arriver. Sur une échelle de 01 à 10, le Cameroun est à 4, nous approchons la moyenne, mais nous avons encore beaucoup à démontrer », a-t-elle affirmé à notre rédaction.

Mirya a un style singulier, cheveux coupés complètement à ras depuis plusieurs années, nous nous sommes intéressés à la motivation de son look. Un look que beaucoup de femmes tendent à éviter : « j’étais allée au salon de coiffure pour me faire mettre des extensions et ma fille, autiste, s’est égarée… J’ai eu tellement mal que je me suis dit, à quoi ça me sert d’avoir des cheveux si je perds l’essentiel ? Après cette période, j’ai décidé de tout raser, et c’est resté comme ça jusqu’aujourd’hui ».

Mirya Bika’a a joué dans plusieurs longs métrages qui sont en cours de sortie.

Mentions :

(*) Réalisateurs

Laissez un commentaire