MAREME N’DIAYE UNE AUTODIDACTE AU TALENT EPOUSTOUFLANT

0
298

Marème N’diaye est une actrice de cinéma franco-sénégalaise connue pour son jeu d’acteur unique. Elle a incarné le personnage Rama (la seconde mère) dans le court-métrage multi-primé « maman » réalisé par Maïmouna Doucoure en 2016 et aussi,  le rôle  de Aicha dans le film  « Amin » du réalisateur Philippe Faucon en  2018.

Née au Sénégal en 1983, Mareme N’Diaye déménage à Paris à l’âge de 20 ans. Titulaire d’un BTS en hôtellerie et d’un master en gestion hôtelière, elle exerce pendant 10 années  dans les prestigieux hôtels de paris, avant de débuter sa carrière cinématographique par le plus grand des hasards.

La sénégalaise passionnée de séries télévisées, de fictions et de drames, rêve de devenir actrice depuis sa tendre enfance. Malgré son emploi de temps très chargé, elle postule à des castings en ligne pour faire de la figuration. Elle décroche ensuite un rôle dans l’un des épisodes du film «  l’homme de la situation » sorti en 2014. Finalement  sa performance lors de sa prestation va la propulser au-devant de la scène pour le film « maman » de la réalisatrice Maïmouna Doucoure. Un film à succès qui repart avec comme sésame, le meilleur court métrage en 2017 au festival de Cannes. Ce film lui permet également de remporter son tout premier prix cinématographique, au Cameroun, notamment un trophée au festival francophone du cinéma.

L’année 2018, marque le début d’un parcours admirable pour l’actrice de 40 ans. Elle est retrouvée dans un rôle secondaire dans  le film « Amin » de Philippe Faucon présenté lors de la quinzaine des cinéastes du festival de Cannes. Elle incarne Aïcha l’épouse d’Amin, un immigré sénégalais en France. Ses performances dans les films dépassent toutes les attentes. Pour ce premier grand rôle au cinéma, elle se glisse dans  la peau d’une  femme, sous l’ombre de son compagnon, obligée de s’exiler pour offrir des lendemains meilleurs aux siens. En 2020 la comédienne  interprète son premier grand rôle en tant que personnage principal Faris Ciss, une journaliste noire qui tombe amoureuse d’un capitaine blanc dans la mini-série Black and White,  réalisée par Moussa Sène Absa. Une saga romanesque qui relate les passions d’une époque rythmée par les amours, les haines, les guerres dans le Sénégal des années 30.

Christelle NOAH

Laissez un commentaire