MAÏMOUNA DOUCOURE FORCE L’ADMIRATION

Elle est parrainée par la réalisatrice afro-américaine Ava DuVernay...
0
276

Née à Paris en 1985, Maïmouna Doucouré est une scénariste et réalisatrice franco-sénégalaise. Après un Baccalauréat S, elle obtient une Licence en Biologie à l’Université de Paris VI. En parallèle avec ses études, elle suit des cours de théâtre au sein du laboratoire de l’actrice Hélène Zidi.

En 2013, elle produit son premier court métrage  « Cache-cache ». Le film est  réalisé dans le cadre d’un concours de scénario initié par l’Union sociale pour l’habitat. Il  reçoit le 3e prix d’HLM sur Cour (t) et le coup de cœur du jury du festival Génération Court d’ Aubervilliers.

« Maman(s)», son deuxième film, évoque l’histoire douloureuse d’Aïda, une enfant confrontée à la polygamie dans sa famille. Face au désarroi de sa mère, la fillette décide de se débarrasser de la nouvelle femme de son père. Maïmouna Doucouré s’est inspirée de sa vie pour raconter cette histoire. Le film a été présenté dans plus de 200 festivals, et a remporté près de 60 prix internationaux dont le prix du meilleur court métrage international au festival du film de Sundance, le grand prix au festival de Toronto ou le grand prix CinéBanlieue. Il est récompensé en 2017 du César du meilleur court métrage. Avec ce film, elle a participé au dispositif Talents en courts, partenariat entre Jamel Debbouze7 et le CNC.

En janvier 2017, de nouveau à Sundance, elle reçoit le Global Filmmaking Award pour son projet de long métrage Mignonnes, qui est aussi nommé à la cérémonie des Césars dans la catégorie « Meilleur premier film ». Lors de l’événement, la réalisatrice représente la France parmi les quatre réalisateurs choisis dans le monde entier. Evènement au cours duquel elle est parrainée par la réalisatrice afro-américaine Ava DuVernay. En août 2020, elle réalise Mignonnes, et le film sort sur les écrans.Il évoque l’hyper sexualisation des pré-adolescentes.

En 2022 elle sort « Hawa » sur la plateforme Prime Video. Ce film raconte l’histoire d’une adolescente de 15 ans, qui  vit seule avec sa grand-mère gravement malade, et craint de se voir placée dans un autre foyer par les services sociaux. Avec un tel parcours à son actif  Maïmouna Doucouré est une valeur sure du 7e art en Art.

Christelle Noah

Laissez un commentaire