L’HISTOIRE DU BALLON D’OR ECRITE PAR L’AFRIQUE

De toutes ces participations de joueurs africains, seul George Weah, a remporté ce prestigieux trophée en 1995.
0
225

Depuis sa création en 1956 par le magazine France Football, c’est depuis 2007 que le Ballon d’Or récompense le meilleur joueur au monde, sans distinction de championnat ni de nationalité. Au cours des années écoulées, plusieurs africains ont fait partie de la liste des 30.

Les africains qui ont déjà été en lice pour cette récompense sont entre autres, pour deux participations : George Weah du Libéria en 1995 et 1996, Nwankwo Kanu du Nigéria en 1996 et 1999, Michael Essein du Ghana en 2005 et 2007. Pour une triple nomination, la liste laissait apparaitre : Pierre Emerick Aubameyang le gabonais qui y a participé en 2016, 2017 et 2019. Pour quatre nominations nous pouvons lister : le sénégalais Sadio Mané (2017, 2018, 2019, 2022), et l’algérien Riyad Mahrez en 2016, 2019, 2021, 2022. Quant à cinq participations nous pouvons citer ici : Yaya Touré de la Côte d’Ivoire en 2009 et entre 2012 et 2015; suivi de l’Egyptien Mohamed Salah qui a validé son cinquième ticket cette année mais avait déjà été nominé lors des années 2018 et 2019 et depuis l’an 2021.

Le plus haut niveau de validation de participation à cette compétition par l’Afrique est attribué à Didier Drogba et Samuel Eto’o qui sont à huit nominations. Pour l’ivoirien, c’est de 2004 à 2012, sauf en 2011. Pour le camerounais, c’est de 2004 à 2011. Pour autant, aucun d’entre eux n’a réussi à franchir le podium de la victoire.

En cette année 2023, c’est le nigérian Victor Osimhen, le Marocain Yassine Bounou, le camerounais André Onana et l’Egyptien Mohammed Salah qui ont été nominés. De toutes ces participations de joueurs africains, seul George Weah, a remporté ce prestigieux trophée en 1995.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire