LE CLAP, INDISPENSABLE AU TOURNAGE DE FILM

Le Clap se place toujours devant la caméra parce qu’il contient les 3 informations capitales pour s'y retrouver au moment du montage du film...
0
184

Des mots rythmés au son de la voix : « silence- moteur -ça tourne-action ». Ces mimiques issues des différentes intonations de cinéastes pendant la mise en scène d’acteurs, sur un plateau de tournage, appellent à plus de discipline et de vigilance. Ces quatre mots annoncent également la venue d’un son qui est généralement familier aux athlètes lors des compétitions sportives, mais que les cinéphiles n’entendent jamais au visionnage final en salles ou sur le petit écran. Le son du clap ou claquette. Ce bruit est issu d’un outil utilisé lors du tournage d’un film.

Tenu par le chef ou la cheffe machiniste qui actionne le fameux clap en début et fin de prise, cet outil mérité une considération assez  particulière. Car elle est indispensable à la réussite d’une production cinématographique. C’est un symbole du cinéma. À quoi sert-il alors ?

Le Clap se place toujours devant la caméra parce qu’il contient les 3 informations capitales pour s’y retrouver au moment du montage du film. D’abord le numéro de la scène et le numéro du plan. Cette numérotation est élaborée avant le tournage par le réalisateur ou la réalisatrice du film. C’est ce qu’on appelle en jargon du 7e art un découpage technique.

Ensuite sur cette Claquette, on retrouve le  numéro de la prise. C’est la troisième information capitale après les numéros de scène et de plan. Le numéro de prise est primordial, car chaque plan doit être repris plusieurs fois pour être sûr d’obtenir la prise qui convient.

Enfin sur le plateau, il y a un ou une Scripte qui note tous les numéros des prises réussie sur un gros cahier pour chaque scène. Ces notes limitent autant un double travail pendant le montage et le dérochage.  Celui de revoir tous les rushes pour sélectionner ceux qui figureront dans le montage du film.

Pourquoi le bruit du clap? Ce bruit sec  permet de synchroniser le son. En effet, ce dernier est enregistré à la fois par les micros internes de la caméra et par des micros qui offrent une meilleure qualité du son pendant le tournage. Les images sont enregistrées avec deux sons. Une fois sur le logiciel de montage, l’on est face à deux courbes de son. Chacune avec deux pics à l’endroit où le clap a eu lieu. Les pics correspondent au bruit du clap.

Dans les rushs, les bruits du clap sont bien présents. Mais dans le rendu final, ils disparaissent. Les techniciens de montage expliquent : « pour supprimer les différences de son dans ce cas, il suffit d’aligner les deux pics en un lieu et le son sera synchronisé ».  Ces derniers précisent également qu’il existe désormais des logiciels qui permettent de faire disparaitre les sons du clap automatiquement. Les bienfaits du couple « action …couper… » grace à Premiere pro, Power Director et pleins d’autres logiciels de montage.

Cyrille Ella

Laissez un commentaire