KARMA : QUAND LES ACTES PASSES REVIENNENT HANTER LE PRESENT

0
265

En seulement six minutes, le court métrage « KARMA » plonge les spectateurs dans un univers sombre et introspectif, les poussant à réfléchir sur les choix que nous faisons et les répercussions qu’ils peuvent avoir. Ce drame est une réalisation la camerounaise Laurah Targha sous la production de son compatriote Joseph Tekouolegha.

L’histoire de « KARMA » tourne autour d’un homme qui se retrouve piégé dans un complot mis en place par sa petite amie et l’amie de sa sœur. Cependant, ce n’est pas n’importe quel homme : il a violé l’amie de sa sœur lorsqu’il était jeune, et maintenant, le karma semble le rattraper. Le court métrage explore les thèmes du pardon, de la culpabilité et de la rétribution. Le casting de « KARMA » met en lumière des talents prometteurs du cinéma camerounais. Njoko Rosine, Assiatou Njayou et Assala Kofane offrent des performances saisissantes qui donnent vie à ces personnages complexes et tourmentés. Leur jeu d’acteur captivant transporte les spectateurs au cœur de l’intrigue, éveillant une gamme d’émotions intenses.

Ce court métrage a été sélectionné dans divers festivals, ce qui témoigne de sa qualité artistique et de son impact. En 2020, « KARMA » a été présenté dans la catégorie des courts métrages du festival « L’Afrique fait son cinéma » à Paris, offrant une visibilité internationale à cette œuvre cinématographique. En 2019, il a également été nominé dans la catégorie « meilleur court métrage » aux LFC Awards de Douala. Plus récemment, il a été présenté aux Journées du jeune cinéaste en 2021 à Yaoundé, suscitant l’admiration de nombreux cinéphiles.

L’impact émotionnel et la profondeur thématique de « KARMA » en font un court métrage inoubliable. Il soulève des questions importantes sur la nature humaine, la rédemption et les conséquences de nos actes. Laurah Targha, la réalisatrice talentueuse derrière ce projet, a su créer une œuvre cinématographique puissante qui continue de marquer les esprits.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire