ISSA SERGE COELO, LE TCHAD AU RENDEZ VOUS DU 7e ART

En 2000, il réalise son premier long-métrage, "Daresalam", qui retrace le parcours de...
0
269

Issa Serge Coelo est un réalisateur tchadien né en 1967 à Biltine, au Tchad. Il a fait ses études à N’Djaména et à Bamako, puis à Paris où il a obtenu une maîtrise de cinéma à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle (ÉSRA). Il a commencé sa carrière comme cadreur pour plusieurs chaînes de télévision françaises et internationales, avant de se lancer dans la réalisation.

Son premier court-métrage de fiction, Un taxi pour Aouzou, date de 1994. Il raconte l’histoire d’un chauffeur de taxi qui traverse N’Djaména, la capitale du Tchad, ravagée par la guerre civile, pour aller chercher sa femme à la frontière libyenne. Ce film a été nommé aux César en 1997 dans la catégorie meilleure court-métrage de fiction.

En 2000, il réalise son premier long-métrage, « Daresalam« , qui retrace le parcours de deux frères pendant la guerre du Tchad dans les années 1970 et 1980. Ce film a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux et a remporté le prix du public au Festival international du film d’Amiens en 2000.

En 2006, il signe son deuxième long-métrage, Tartina City, une comédie satirique sur la corruption et le pouvoir au Tchad. Ce film a été en compétition au FESPACO en 2007.

Issa Serge Coelo est aussi producteur et a soutenu plusieurs films de cinéastes africains avec sa société Parenthèse Films. Il est également le directeur du cinéma Le Normandie, la seule salle de cinéma du Tchad, qu’il a rénovée en 2011 avec l’aide de l’Institut français.

Issa Serge Coelo est considéré comme l’un des principaux représentants du cinéma tchadien, aux côtés de Mahamat Saleh Haroun, avec qui il a joué dans le film Bye Bye Africa en 1999. Il est membre de la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs et de l’Académie des arts et techniques du cinéma français.

Christelle Noah

Laissez un commentaire