IMUNGA IVANGA : LE « CONTEUR DU 7E ART » QUI ENFLAMME LE CINEMA GABONAIS

Au-delà de sa carrière de réalisateur, Ivanga a occupé des postes clés dans l'industrie cinématographique gabonaise...
0
382

Né le 11 avril 1967 à Libreville, Imunga Ivanga est un réalisateur, scénariste et producteur de renom, également reconnu en tant que critique d’art et écrivain. Surnommé « le conteur du septième art », il a marqué l’industrie cinématographique gabonaise avec son talent et sa créativité.

Connu pour ses compétences dans l’art de raconter des histoires captivantes, Ivanga est titulaire d’une maîtrise en lettres modernes au Gabon. Après obtention de ce diplôme, il s’envole ensuite en France pour suivre une formation en scénarisation à la Fondation Européenne des Métiers de l’Image et du Son (FEMIS). Il applique les connaissances acquises dans son premier court métrage, « Le Départ », réalisé en 1993, suivi de « La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf » dans le cadre de la série « Les Fables de La Fontaine ». En 1999, Imunga Ivanga est retourné au Gabon et a réalisé son premier long métrage, « Dôlè » (L’argent). Le film a remporté le Tanit d’or aux Journées cinématographiques de Carthage en 2000, ainsi que d’autres prix prestigieux. Cette année-là, il a également reçu le Prix Spécial du Jury Cannes Junior, ce qui témoigne de la qualité exceptionnelle de son travail. En 2006, son deuxième long métrage, « L’Ombre de Liberty », a également été salué par la critique et sélectionné dans des festivals internationaux. Le réalisateur va aussi se consacrer à la production de film documentaire. En 1996, son long métrage « Les Tirailleurs d’ailleurs » remporte le Prix ACCT Film documentaires Amiens en France. En 2019, Imunga consacre tout un film sur le camerounais Dikongue Pipa icone du cinéma africain sous le titre « Dikongue Pipa na Muna Moto » (Dikongué Pipa et l’Enfant de l’Autre).

Au-delà de sa carrière de réalisateur, Ivanga a occupé des postes clés dans l’industrie cinématographique gabonaise. Il a été directeur général de l’Institut Gabonais de l’Image et du Son (IGIS) de 2009 à 2014, où il a produit divers projets et codirigé le Festival « Les Escales documentaires de Libreville ». En 2014, il est devenu président du groupe Gabon Télévision et a initié des réformes importantes. Au bout de deux ans il va opérer d’important réforme notamment la création de la chaine d’information en continue Gabon 24. Depuis 2016, ce réalisateur émérite occupe les fonctions de Président directeur général du Conseil d’administration de l’Institut Gabonais de l’Image et du Son. Il apporte son expérience en tant que directeur d’écriture auprès des réalisateurs et son expertise dans le cadre des rencontres professionnelles.

Imunga Ivanga a aussi  contribué à la promotion du cinéma gabonais à travers ses réalisations. Ses films ont été reconnus dans des festivals internationaux et ont permis de mettre en lumière la richesse culturelle du Gabon. Son sens de la narration et sa capacité à captiver les spectateurs ont fait de lui une figure emblématique du cinéma gabonais.

Sidoine Feugui

Laissez un commentaire