DJIMELI LEKPA : UN AUTODIDACTE D’EXCEPTION

0
838

Autodidacte et passionné de cinéma, Djimeli Lekpa est un cinéaste, réalisateur, producteur et entrepreneur camerounais, doté de 20 années d’expérience dans le domaine. Il intègre les productions européennes grâce à la française, Françoise Balais et débute comme stagiaire puis acteur et assistant réalisateur.

Djimeli Lekpa a rencontré des difficultés à ses débuts dans l’univers cinématographique mais c’est à 27 ans qu’il réalise une trilogie documentaire au Canada. Très encouragé par sa mère, l’amoureux du 7ème art va décider de fonder une plateforme numérique (www.numiaa.tv). Par la suite il va créer sa marque de vêtements « Dlg ». Une marque qui sera également l’initial de sa maison de productions dénommé, « Studios Dlg ».

Ses productions ont reçu des investissements de TV5 MONDE, du Groupe Convergence, de la réalisatrice canadienne Jennifer Letarte, de sa famille et de la SAAC. Grace à son dévouement pour le cinéma, il est l’unique camerounais à avoir produit un film acheté par les Américains BET et coproduit par les canadiens.

À 40 ans, le réalisateur camerounais, Lekpa, est auteur de dix films, une série et détenteur de dix prix remportés à l’échelle nationale et internationale. Son ambition première est de faire de son projet Numiaa TV le Netflix africain. « Numiaa TV » est la chaine de télévision du cinéaste et une filiale VOD des studios Dlg.

Cinéaste depuis 2003, Djimeli Lekpa pense que le cinéma africain est marginalisé et il est difficile de vivre de son art. Pour lui, être bien entouré apporte du succès, engouement et enthousiasme. Il est connu pour des réalisations telles que : « My African Dream » (2015), « La Remontada » (2023), « The Virtual Love » (2022), « Sangs Mêlés » (2010) et « Moto Clando » (2006).

Manuella MANGA

Laissez un commentaire