CYNTHIA ETABA AYISSI LA CULTURE, SON CARBURANT

Elle compte à son actif le documentaire-fiction intitulé "Les fantômes de Sa'a", sorti en 2022. Sous la forme d'une bande dessinée de 22 minutes, ce film interroge sur la façon de se réapproprier le patrimoine historique "négligé" de Sa'a, une commune située dans le département de la Lekié, dans la région du Centre-Cameroun.
0
334

Cynthia Etaba Ayissi, diplômée en droit privé et en gestion des ressources humaines, s’est rapidement fait remarquer dans le monde du cinéma avec ses productions passionnantes. Membre du comité de direction de Waanda Studio, elle insuffle sa passion pour l’audiovisuel et l’édition, tout en se distinguant en tant que réalisatrice et scénariste prometteuse.

Entrée dans le monde du cinéma il y a peu de temps, elle fait déjà l’unanimité par ses productions.

Passionnée de cinéma, Cynthia Etaba Ayissi dès sa tendre enfance, a souhaité travailler dans une organisation culturelle. Un rêve qui est aujourd’hui devenu réalité, puisqu’elle fait partie du comité de direction de Waanda studio, une maison de création graphique camerounaise dont les activités tournent autour de l’audiovisuel et de l’édition. Travailleuse, elle élargit son champ d’action en se lançant dans la réalisation.

Elle compte à son actif le documentaire-fiction intitulé « Les fantômes de Sa’a », sorti en 2022. Sous la forme d’une bande dessinée de 22 minutes, ce film interroge sur la façon de se réapproprier le patrimoine historique « négligé » de Sa’a, une commune située dans le département de la Lekié, dans la région du Centre-Cameroun. Elle a également participé au projet intitulé « Le Revers de l’ambition ». Ce long métrage, produit par Martinel Nemalieu, raconte l’histoire de Stella, une jeune femme de 21 ans en manque d’amour parental, qui comble ce vide en se livrant à des hommes dans le but de satisfaire l’idéal féminin. Ce film a remporté un prix lors du festival Film Lab en 2023.

Femme dynamique, Cynthia Etaba se sent à l’aise dans les domaines du septième et du neuvième art. Elle se définit d’ailleurs comme une artiste, faisant allusion aux domaines de la littérature et du cinéma camerounais dans lesquels elle exerce. Scénariste et éditrice, Cynthia n’en est pas à sa dernière création artistique. Elle a participé à de nombreuses formations, notamment à celles portant sur l’écriture des scénarii, et a été finaliste du concours « 10 jours pour un film » en 2022.

Rédactrice web, elle ambitionne de créer une forte reconnaissance des œuvres mises sur le marché par les acteurs exerçant dans le vaste domaine de l’entrepreneuriat culturel camerounais.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire