MAROLE TCHAMBA LA DIVA DU BENSKIN

0
371

On ne saurait parler de Benskin au Cameroun sans mentionner le nom de Marole TCHAMBA. Elle est la figure féminine emblématique de ce rythme musical au Cameroun. Auteure-compositeur, interprète et productrice cette dame originaire de la région de l’Ouest porte fièrement son appellation de « reine du benskin ». En trente années de carrière elle enregistre huit albums, plusieurs distinctions honorifiques, une reconnaissance nationale et internationale.

Ses camarades et les enseignants du Collège Saint Michel à Douala prédisaient déjà à Marole TCHAMBA une carrière impressionnante dans l’univers musicale. Membre du club musique de l’établissement elle fait sensation sur les scènes des concerts scolaires. En 1993, Isidore Modji producteur du studio Kamora est séduit par la bonne performance de la jeune artiste et décide produire son tout premier album « Any man for down » au mois de février. Elle est amoureuse du Benskin rythme très populaire dans son village Bangoulap à l’Ouest Cameroun. Marole embrasse pleinement ce rythme folklorique et lui dédie son second album « Bend-Skin for down » sorti en mars de la même année que le premier. Deux ans plus tard, l’aventure musicale se poursuit avec le troisième album intitulé « Bat-goup ». L’artiste fait un break de 1995 à 2002 et revient avec le quatrième album « You lac nyam ».

Celle qui se fait appeler « la diva du benskin » bat de nouveau en retrait et profite de son temps sous l’ombre pour mettre sur pieds sa propre maison de production MT Finance Production en 2007. Elle autoproduit son cinquième album « Etincelle » en 2018 qui est franc succès. Le titre phare « Histoire d’amour » fait le tour des hitparades et permet à la diva de remporter cette année-là le prix de la « Meilleure artiste ou groupe d’expression traditionnelle » aux Canal 2’or. Une récompense renouvelée en 2011 pour son  album « Précieuse » sous la dénomination « Meilleure artiste Féminine ». La reconnaissance du talent de Marole traverse les frontières avec sa nomination au ‘‘All Africa Music Awards’’ (AFRIMA) au Nigéria en 2014, dans la catégorie « Meilleure artiste féminine d’Afrique centrale » suite à son septième album intitulé « 7e A Béatitude ». La même année elle remporte le prix « d’Artiste régional du Grand Ouest » aux Balafon Music Awards.

En 2016, l’État du Cameroun reconnait son impact significatif dans la promotion de la musique camerounaise et attribut à Marole TCHAMBA la médaille de « Chevalier National de l’Ordre de la Valeur ». Elle s’installe aux États-Unis et disparait de la scène musicale pendant plusieurs années. En 2022, elle signe son retour avec un nouveau single intitulé « Laisse-moi t’aimer » sorti en décembre 2021. Cette année 2023 elle a dévoilé « Je suis-là » sous tout dernier album constitué de douze titres. Mère de plusieurs enfants, elle n’hésite pas à encourager sa progéniture à suivre sa voie. Cela se perçoit d’ailleurs dans la collaboration avec son fils P-Ketch sur le titre « Mère et fils » une belle célébration de la complicité entre les deux. Après une carrière aussi merveilleuse, la diva du benskin réserve à ses mélomanes plein de surprises pour les années à venir.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire