MANGA ET ANIME : LES CODES DE LA JAPANIMATION

0
428

Cet article est destiné aux profanes de dessins animés nippons pour qui le jargon japonais, en la matière reste un véritable trou noir. Après l’avoir lu, vous vous exprimerez certainement avec la pertinence des experts du domaine.

Il est de prime abord important de préciser que l’Anime et le Manga sont des termes qui renvoient au divertissement créatif mettant ensemble une histoire, des dialogues et des dessins, qui permettent de matérialiser le fruit de l’imagination créé par la lecture. Ceci étant dit, le Manga est un roman graphique, d’abord créé pour les enfants, afin de les inciter à la lecture à travers les images qu’on y trouve. Aujourd’hui, les mangas sont créés pour tous types de public; il y’en a d’ailleurs qui contiennent des scènes pour adultes. Le mot manga est un terme japonais qui signifie « dessins fantaisistes »; et les créateurs de mangas sont appelés des Mangakas, tandis que les Otakus sont désignés comme des personnes qui lisent des mangas, regardent des animes et jouent aux jeux vidéos.

L’Anime quant à lui est un dessin animé mais pas n’importe lequel. Pour être qualifié d’Anime, il faut que le dessin animé en question soit l’adaptation d’un Manga, auquel cas, il ne pourra pas porter cette appellation. C’est ce qui marque sa différence avec un dessin animé classique.

Ainsi donc, la japanimation est un mot qui désigne l’animation nippone; il existe un certain nombre d’animes, mondialement célèbres, qui justifient l’existence de cette désignation: Dragon Ball Z, Naruto, One Piece, etc. Le père du manga considéré comme un dieu de la discipline au Japon, d’ailleurs surnommé le Walt Disney japonais, Osamu Tezuka, mort en 1989, a un musée à lui consacré à Takarazuka, près d’Osaka.  Il a dessiné environ 700 œuvres et produit plus de 70 animes, séries ou longs métrages.

Aujourd’hui, le Manga représente toute une culture avec des déclinaisons que nous nous permettrons d’explorer dans d’autres articles.

Almason

 

Laissez un commentaire