« EPINES DU SAHEL », LE MAL DANS LE PIED DE L’AFRIQUE

« Epines du Sahel » sensibilise les populations du monde entier sur la gangrène qu’est le terrorisme. Il impose le questionnement sur la situation sécuritaire de l’Afrique en...
0
150

« Epines du Sahel » est une réalisation du Burkinabé Boubakar Diallo. Ce projet cinématographique a vu le jour en 2023. « Epines du Sahel » dépeint en 92 minutes, la souffrance de la population sahélienne. Ce film dramatique développe les thèmes tels que le terrorisme, la délinquance juvénile, la désillusion, la radicalisation des jeunes entre autres.

Pour plus de réalisme dans le film, le réalisateur Boubakar Diallo a mis les petits plats dans les grands. Il a fait appel à des Personnes Déplacées Internes (PDI) de Ouagadougou. Qui de mieux que d’authentiques déplacés pour incarner leur propre rôle. La situation sécuritaire du pays l’exige ces derniers temps.

Ce film met en scène la jeune fille Naïma incarnée par Warda Djamila Barry, qui est victime des ravages des attentats terroristes dans la région du Sahel. Après cette tragédie, les rescapés se retrouvent obligés de  se déplacer pour un nouvel Eldorado. Dans cet exode, plusieurs réfugiés auront des statuts de sans-abris et sans domicile fixe. Et d’autres vont se retrouver dans des camps de déplacés. C’est dans le même camp que la jeune Naïma va atterrir. Cette dernière a perdu ses parents lors de l’attaque perpétrée par les terroristes dans son village. Dans la même foulée, elle va se retrouver séparée de son frère Saïd. Du fait du caractère sacré de la famille africaine, elle se lancera à sa recherche. Son séjour au camp sera de longue durée. Naïma aura des résultats concluant pour ses recherches. Cependant, son engouement sera de courte durée. Naïma va se rendre compte que son frère aimé est passé du côté obscur de la force.

« Epines du Sahel » sensibilise les populations du monde entier sur la gangrène qu’est le terrorisme. Il impose le questionnement sur la situation sécuritaire de l’Afrique en général et du Burkina Faso en particulier. Ce film montre au public qu’il y’a toujours de l’espoir tant que le souffle de vie n’a pas été arraché. « Epines du Sahel » plonge les spectateurs dans un camp de déplacés. Ce film crée un tourbillon d’émotions allant de la joie à la peine en passant par l’inquiétude. « Epines du Sahel », rend hommage aux populations qui luttent pour leur survie. Sans mettre de côté les forces de l’ordre qui ne faiblissent devant rien pour la protection, la sécurité des populations. C’est à se demander si les ONG Humanitaires réussiront à mettre les populations à l’abri de cette épine empoisonnée.

Ivane Messi

Laissez un commentaire