COMMENT SE FABRIQUE UN FILM D’ANIMATION? SUITE ET FIN

0
351

Une fois que vos dessins sont prêts, vos décors plantés, votre histoire bien racontée, il est question de tout assembler pour en faire une réalisation digeste et agréable aux yeux du public.

La beauté globale d’un dessin animé passe par l’attrait, parfois la simplicité ou même la complexité et la luminosité du décor. Bon nombre de réalisateurs, pour rendre attrayantes leurs œuvres, utilisent comme décor, des dessins peints sur papier. Ce sont, cependant, des techniques anciennes et laborieuses, qui donnent un résultat approximatif, comparativement à ceux animés en 2D ou même en 3D comme c’est très souvent le cas aujourd’hui pour les studios disposant de moyens plus ou moins importants.

Jumeler les parties d’un dessin animé revient à utiliser des techniques de choix, selon le rendu qu’on souhaite avoir à l’écran. Plusieurs techniques ont donc vu le jour depuis le début du XXème siècle jusqu’à nos jours.

D’abord la technique la moins coûteuse, elle est très utilisée par les réalisateurs indépendants. Elle peut se diviser en deux tendances : l’animation d’éléments découpés et articulés et l’animation de dessins découpés en phases. Elle est appelée Animation En Papier Découpée. Elle a été utilisée pour des films d’animation tels que La Planète Sauvage.

Avant cette technique, nous avions l’Animation En Volume, la prise de vue est faite d’image par image sur un décor où l’on déplace ou transforme un ou plusieurs objets en enregistrant un unique photogramme de chacune des positions successives. Elle a été utilisée dans le film d’animation James Et La Pêche Sauvage.

La pixilation est également une technique de réalisation des films d’animation. Il consiste à animer un personnage réel ou un accessoire de cinéma d’une manière impossible à filmer en temps réel (personnage humain qui marche les pieds joints, table de repas qui se dresse toute seule), en utilisant la prise de vues image par image. Elle a été utilisée dans The Haunted Hotel, sorti en 1907.

L’animation 2D numérique et 3D fait également partie des techniques de réalisation des films d’animation. Très prisées en XXIème siècle, ces techniques sont de plus en plus maîtrisées par les designers africains. Considérée jusqu’à très récemment, comme pervertissant les fondements artistiques et artisanaux de l’animation, l’animation numérique en 3D est devenu aujourd’hui la technique la plus utilisée dans le monde. On la retrouve dans plusieurs réalisations et son caractère réaliste ajoute, sans aucun doute, un caractère séduisant au film d’animations. Elle est souvent utilisée dans des films de science-fiction tel que le célèbre Avatar.

Plusieurs autres techniques sont utilisées pour réaliser des dessins animés ou pour incorporer un jeu particulier dans un film traditionnel. Plus le temps passe, plus l’industrie du cinéma réalise l’irréalisable ou presque, dans le but de rendre meilleures et surtout singulières ses productions.

Almason

Laissez un commentaire