ULRICH TAKAM HONORÉ EN FRANCE

0
473

Le talent ne s’apprend pas, ne s’achète pas, ne s’explique pas et ne se copie pas. Il peut néanmoins être calqué sur un modèle qui nous inspire au quotidien. Voilà ce à quoi se résume Ulrich Takam ces dernières années. C’est une fin du mois de juin 2023, pas comme les autres pour l’humoriste camerounais, à l’occasion de la promotion et de la présentation de sa dernière production dans l’Hexagone : « Ulrich Takam dans Citoyen Lambda », le visage de l’homme de culture camerounais est illuminé d’émotion. Son nom trône royalement sur les hauteurs de l’entrée de la mythique salle « Théâtre de L’Européen », qui appartient à l’École Hourdé : l’Européen de Paris.

C’est un espace fréquemment investi par les étudiants en design d’espace, pour des scénographies immersives, performances et expositions en France. Un sentiment que le prodige comédien international n’a pas manqué de partager avec ses millions de followers sur les réseaux sociaux. « Ma’a Monique ohhh, Viens voir ton fils ohhh. On a écrit son nom sur le mur en France. Bimoulee d’abord !!! », peut-on lire dans sa publication Facebook.

La nouvelle œuvre de l’humoriste camerounais présente l’enfant naïf « TAKAM », qu’on a prit l’habitude de regarder dans ses capsules, investi dans la peau d’un petit génie, prêt à donner des leçons. Dans ce spectacle d’environ 01h 15 minutes, Ulrich Takam, pose un regard inquisiteur sur le monde des célébrités auquel il appartient. L’humoriste raconte les changements que la « Starmania » impose à sa vie et celle de ses proches. « Jusqu’à ce que certains événements de la vie les ramènent à la réalité… Elles réalisent alors qu’elles sont aussi des citoyens lambda… ». Ému, il n’a pas hésité à partager le lien qui conduit vers l’achat du dernier ticket de son spectacle à L’Européen de Paris.

De son vrai nom Ulrich Gildas Tchinde Takam, né le 26 septembre 1994 à Bansoa au Cameroun, l’humoriste de 28 ans, est l’auteur de nombreux spectacles à l’instar de « faut pas rêver ». Son parcours professionnel connaît une avancée qui honore le Cameroun, sa nation de cœur.

Ulrich Takam, de Penka Michel à Paris, un exploit pour un jeune citoyen camerounais issu du terroir des inconnus.

Cyrille Ella

Laissez un commentaire