QUATRE FILMS AFRICAINS SUR L’AUTISME

0
899

La Journée mondiale de l’autisme, célébrée chaque année depuis le 18 décembre 2007, est une journée internationale dédiée à la sensibilisation à l’autisme. L’autisme est un trouble neuro-développemental qui affecte la communication, les interactions sociales et le comportement des individus qui en sont atteints. Cette journée vise à informer et éduquer le public sur l’autisme, à promouvoir l’inclusion et à soutenir les personnes autistes dans leur vie quotidienne. Quatre films africains sur l’autisme ont été réalisés pour sensibiliser le public à cette condition et pour offrir un regard sur la réalité de l’autisme en Afrique. Ces films abordent les défis auxquels font face les personnes autistes et leurs familles dans ces régions, tout en cherchant à briser les stéréotypes et les préjugés associés à l’autisme.

  • 2 AVRIL, fiction, Cameroun

Le premier film, intitulé « 2 Avril », réalisé par Noelle Kenmoe et Pouamo Djiele, raconte l’histoire de Nènè, une trentenaire mariée à Kagamé. Leur fils, Kwessi, est différent des autres enfants de son âge, ce qui inquiète profondément ses parents. À travers leur quête pour comprendre les raisons de la différence de leur fils, ils découvrent qu’il est atteint d’autisme et qu’il ne pourra jamais mener une vie normale.

  • L’AUTISME À CŒUR OUVERT, documentaire, Cameroun

« L’autisme à cœur ouvert » est un film documentaire réalisé par Arnaud Destin Mandeng et Laura Marine Adebada Esseneme, un couple camerounais ayant un enfant autiste. Ce documentaire aborde le sujet de l’autisme au Cameroun et en Afrique, en offrant un regard sur la réalité de l’autisme dans ces régions. Les réalisateurs partagent des témoignages, des expériences et des histoires de vie qui permettent de mieux comprendre cette condition et de sensibiliser le public à ses enjeux. Le film vise également à briser les stéréotypes et les préjugés associés à l’autisme en mettant en lumière les talents et les capacités des personnes autistes.

  • REGARDE-MOI, fiction, Tunisie

Le film tunisien « Regarde-moi », réalisé par Nejib Belkadhi, explore l’acceptation de la différence, en particulier celle d’un enfant autiste. L’histoire se concentre sur Lofti, un quadragénaire tunisien qui a abandonné sa femme et son bébé autiste pour refaire sa vie en France. Lorsque sa femme fait un accident vasculaire cérébral, il doit retourner en Tunisie pour s’occuper de son fils. Petit à petit, il parvient à créer un lien avec son enfant autiste en découvrant son intérêt pour la lumière. Ce film a remporté le prix du meilleur scénario au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou en 2019.

  • SILENCE DES AUTRES, documentaire, France-Maroc

Enfin, « Le Silence des Autres » est un documentaire réalisé par le franco-marocain Tarik Ben Salah et produit par l’association « Le Silence des Justes ». Ce film explore les combats, les chemins de vie et les histoires non racontées des personnes autistes et de leurs proches à travers le monde. Il met en lumière les défis auxquels sont confrontées certaines familles dans certaines régions d’Afrique, où elles prennent parfois la décision déchirante de quitter leur foyer pour sauver leurs enfants autistes. Le documentaire plonge dans un quotidien souvent méconnu et vise à sensibiliser le public à ces réalités.

Ces films africains sur l’autisme contribuent à une meilleure compréhension de cette condition et à la lutte contre les préjugés en offrant des perspectives uniques sur les défis auxquels sont confrontées les personnes autistes et leurs familles en Afrique. Ils sont autant d’initiatives visant à promouvoir l’inclusion et à sensibiliser le public à l’importance de soutenir et d’accompagner les personnes autistes dans leur vie quotidienne.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire