INDUSTRIE CULTURELLE ET CREATIVE : L’AVENIR DE L’ECONOMIE AFRICAINE

Artistes, entrepreneurs culturels, amoureux de la culture, professionnels et amateurs y sont conviés afin de discuter, partager et trouver des solutions innovantes durables. Ségou, terre patrimoniale, est le siège de nombreuses activités de créations artistiques et culturelles malienne et africaine notamment avec le « Festival sur le Niger » qui s’y déroule tous les ans.
0
349

Placée sous le thème « bâtir des industries culturelles et créatives, performantes et durables en Afrique de l’Ouest » la 3ème édition de l’université d’été ACP-UE culture s’est ouverte ce 12 octobre à Ségou au Mali et se poursuit jusqu’au 22 octobre prochain.

Elle est dédiée au soutien des secteurs culturels et créatifs. L’évènement ambitionne de mettre en avant l’importance économique et sociale des industries culturelles et créatives en Afrique en particulier, et dans le monde en général. Ce Programme ouvre la voie à une reconnaissance en la capacité de ce secteur, à créer des opportunités d’emploi, stimuler l’innovation et renforcer l’identité culturelle des peuples africains.

Artistes, entrepreneurs culturels, amoureux de la culture, professionnels et amateurs y sont conviés afin de discuter, partager et trouver des solutions innovantes durables. Ségou, terre patrimoniale, est le siège de nombreuses activités de créations artistiques et culturelles malienne et africaine notamment avec le « Festival sur le Niger » qui s’y déroule tous les ans. Les Industries Culturelles et Créatives, de par leurs particularités, offrent ainsi à l’Afrique, une ouverture au monde de la création. Elles favorisent le partage et le dialogue entre cultures.

Rosine N. LONTCHI

Laissez un commentaire