HENRI-JOSEPH KOUMBA BIDIDI : REALISATEUR GABONAIS ACCLAME A L’INTERNATIONALE

Henri-Joseph Koumba Bididi est reconnu comme l'un des réalisateurs africains les plus talentueux et acclamés...
0
330

Henri-Joseph Koumba Bididi est un réalisateur, scénariste et directeur de production gabonais, renommé principalement pour ses documentaires. Né le 15 juillet 1957 à Omboué, au Gabon, il a poursuivi des études en cinéma à l’École supérieure d’études cinématographiques (E.S.E.C) en France.

Sa carrière dans l’industrie cinématographique a débuté en 1983 lorsqu’il a été responsable du casting pour le film « Équateur », réalisé par Serge Gainsbourg. En 1986, il a réalisé son premier court métrage intitulé « Le Singe Fou », qui a été récompensé par le prix de la critique des journalistes arabes au Festival du film de Carthage, ainsi que le Grand Prix du court métrage lors du 10e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) en 1987.

De 1988 à 1991, Bididi a occupé le poste de directeur de l’unité régionale de radio et de télévision de Haut-Ogoué. En 1991, il a été promu directeur général adjoint de la Radio Télévision Gabonaise (RTG). En 2000, il a réalisé son premier long métrage intitulé « Les Couilles de l’éléphant« , qui a été projeté lors du 17e Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou, au Burkina Faso. En 1994, il a également dirigé deux épisodes de la série télévisée « L’auberge du Salut ».

Tout au long de sa carrière, Bididi a travaillé en tant que producteur associé et producteur exécutif pour plusieurs séries télévisées, notamment « Affaires Voisins » et « Les Annèes Écoles« . En 2011, il a réalisé son deuxième long métrage, « Le Collier du Makoko », qui détient le titre du film le plus coûteux d’Afrique subsaharienne, avec un budget de production de 4 millions d’euros. Ce film a nécessité 4 années de préparation et a été tourné pendant trois mois. Il a été chaleureusement salué lors de nombreux festivals internationaux du film, remportant plusieurs prix, notamment le prix spécial du jury et le prix d’interprétation masculine au festival de Khouribga au Maroc en 2012, ainsi que le prix d’interprétation au festival Ecrans Noirs au Cameroun la même année. En 2013, le film a remporté le prix du public au festival Masuku Film Festival au Gabon.

Henri-Joseph Koumba Bididi est reconnu comme l’un des réalisateurs africains les plus talentueux et acclamés. Ses documentaires sont salués pour leur sensibilité et leur capacité à saisir la réalité sociale et culturelle du Gabon. Son travail a contribué à promouvoir le cinéma gabonais à l’échelle internationale, et il continue d’inspirer de nombreux jeunes cinéastes en Afrique et dans le reste du monde.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire