FESTIVAL VISA FOR MUSIC 10 ANS ÇA SE FÊTE

Cette 10ème édition mettra en scène, comme à la accoutumée, des artistes émergents du paysage musical d’Afrique et du Moyen-Orient. Le Visa For Music ambitionne de faire découvrir de nouveaux talents et de leur accorder une vitrine d’expression. Pour ainsi, favoriser la création de partenariats.
0
286

Le festival Visa for Music, se tiendra du 22 au 25 Novembre 2023 à Rabat, au Maroc. Un évènement, qui s’inscrit dans un projet de valorisation des musiques du Maroc, de l’Afrique, du Moyen-Orient et du Monde.

Salon de célébration des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, il contribue, depuis 10 ans, à l’éclosion des talents et à l’intégration des musiciens dans le monde. Les fonds réunis vont servir à soutenir les victimes du séisme du 08 septembre dernier à Al Haouz, au Maroc.

Cette 10ème édition mettra en scène, comme à la accoutumée, des artistes émergents du paysage musical d’Afrique et du Moyen-Orient. Le Visa For Music ambitionne de faire découvrir de nouveaux talents et de leur accorder une vitrine d’expression. Pour ainsi, favoriser la création de partenariats. Pour l’occasion de novembre, c’est une trentaine d’artistes africains et Arabes, qui ont été sélectionnés par un jury composé du Marocain Marwane Fachane, directeur général de la fondation Hiba, du Tunisien Mohamed Ben Said, fondateur d’Acacia productions, de la sénégalaise Oumy Régina Sambou, fondatrice et éditrice d’Africulturelle, du Libanais Nabil Canaan, cofondateur et directeur du centre culturel Station Beirut, la sud-africaine Violet Maila, cheffe de projets à la fondation Music in Africa.

Conscient des expériences multiformes vécues entre 2014 et 2022, l’année 2023 projette un mélange de concerts, conférences et retransmissions digitales. C’est également l’espace indiqué pour un nouveau départ dans la prise de résolutions mais aussi de donner de nouvelles orientations au concept pour l’ouverture de la musique africaine et Arabe au monde.  Depuis sa création, ce rendez-vous musical regroupe les directeurs de festivals, les artistes, les agents musicaux, les maisons de disque, les programmeurs, les institutions culturelles, les fondations  culturelles et musicales et les médias.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire