FESTIVAL DE L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE FRANCOPHONE : ACTE 2 BIENTÔT!

L'objectif de cette édition du festival est de comprendre les enjeux, d'attirer les investisseurs publics et privés dans les territoires francophones, de favoriser et de développer les investissements, de défendre et de promouvoir les territoires francophones, ainsi que de mettre en lumière les modèles de compétitivité dans ce domaine d'activité.
0
270

En prélude à la 2ème édition du Festival de l’Intelligence Économique Francophone qui se tiendra le 02 novembre prochain à Yaoundé, une conférence de presse a été donnée le 25 octobre dernier par les membres du comité d’organisation. L’objectif était d’aborder les grands axes du festival. Le thème choisi est « Doper la compétitivité des territoires francophones ».

Ce festival vise à promouvoir l’intelligence économique francophone en formant des agents des États sur la veille et l’intelligence économique. Lors de cette rencontre, les participants discuteront des stratégies visant à promouvoir l’intelligence économique dans les territoires francophones. Pendant cette conférence de presse, les journalistes ont été associés à cet outil de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion des informations afin d’informer le public.

Le festival accueillera des membres du gouvernement camerounais, des organismes internationaux et d’autres autorités. L’Afrique, berceau de la francophonie, doit être plus activement impliquée. Bien que le Cameroun ne dispose pas encore pleinement des capacités pour utiliser cette méthode de travail, certaines entités du pays ont pris conscience de l’importance de cette approche et travaillent à mettre en place les mesures nécessaires pour répondre aux attentes.

L’objectif de cette édition du festival est de comprendre les enjeux, d’attirer les investisseurs publics et privés dans les territoires francophones, de favoriser et de développer les investissements, de défendre et de promouvoir les territoires francophones, ainsi que de mettre en lumière les modèles de compétitivité dans ce domaine d’activité. Cette année, les experts, les élus locaux, les décideurs économiques et les chercheurs réfléchiront aux méthodes à adopter pour acquérir des compétences et améliorer le travail grâce à l’intelligence économique. Les contributions seront consignées par écrit dans un livre blanc, comme cela a été le cas lors de l’édition précédente.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire