DENEUVE DJOBONG, UNE ARTISTE CAMÉLÉON QUI BRILLE SUR TOUS LES FRONTS

Comédienne, actrice et metteur en scène accomplie, elle a su s’imposer aussi bien sur les planches que sur les écrans, développant au fil des années une carrière impressionnante et diversifiée.
0
510

Deneuve Djobong est une véritable force de la nature dans le paysage artistique camerounais. Comédienne, actrice et metteur en scène accomplie, elle a su s’imposer aussi bien sur les planches que sur les écrans, développant au fil des années une carrière impressionnante et diversifiée.

Originaire de l’ouest du Cameroun en 1976, Deneuve Djobong a fait ses premiers pas sur les planches au sein de la troupe théâtrale de son collège. Passionnée par cet art, elle a ensuite poursuivi sa formation à Tunis, où elle s’est perfectionnée dans le jeu d’acteur, la mise en scène et la manipulation de masques.

C’est en 1996 que Deneuve Djobong se fait connaître du grand public avec le film Le Cercle des Pouvoirs de Daniel Kamwa. Au fil des années, elle a enchaîné les rôles au cinéma, à la télévision et sur les planches, jouant dans une trentaine de films, une dizaine de séries télévisées et une quinzaine de pièces de théâtre. Parmi ses rôles les plus marquants, on peut citer ‘’Fragments de Vie’’, ‘’La Déchirure I’’, ‘’Confidences’’ fe Cyrille Masson, ‘’Harraga – Brûleurs de Frontières’’ de Serge Alain Noa, ‘’La Nuit des temps’’ de Blaise option et plus récemment, son rôle principal dans la série à succès « La Bataille des Chéries » de Ebenezer Kepombia.

En 2024, Deneuve Djobong passe derrière la caméra pour réaliser le long-métrage « Ma Face Cachée », qu’elle co-produit avec Pierrette Kamning. Une nouvelle corde à son arc qui confirme son talent protéiforme.

Sur les planches de théâtre, la comédienne s’illustre également, que ce soit dans des pièces classiques comme ‘’Iphigénie en Tauride’’ ou dans des productions plus contemporaines comme ‘’Les Coupons de Magalie’’. Mais elle ne se contente pas d’être sur scène, elle met aussi en scène des pièces telles que ‘’Cannibal de José Pliya’’ et ‘’La Femme du Blanchisseur’’ de Sénouvo Agbota Zinsou.

Ses talents multiples lui ont valu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles le Prix du Meilleur Metteur en Scène à Tunis et le Prix du Meilleur Metteur en Scène sur la recherche théâtrale décerné par l’Institut Goethe de Yaoundé.

À 48 ans, Deneuve Djobong n’a pas fini de nous surprendre. Avec sa carrière déjà riche et diversifiée, cette artiste camerounaise est sans nul doute une figure inspirante pour les jeunes générations.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire