CES METIERS DU CINEMA QU’ON IGNORE (EPISODE 6) : L’ECLAIRAGISTE

0
258

Bon nombre de personnes s’imaginent que faire carrière dans l’industrie du 7e art, relève simplement des spécificités liés à l’actorat dans un lieu de tournage. Pourtant, il existe une pléthore de métier dans l’univers du cinéma. Ces métiers représentent le plus souvent, le cœur d’une production cinématographique. Pour l’heure, intéressons-nous donc à l’un d’eux : éclairagiste; ces hommes et femmes qui ont percé le secret de la lumière dans la fiction.

Avant tout c’est un artiste qui exerce un métier à forte dimension technique. L’éclairagiste fait donc, comme son nom pourrait vous l’avoir indiqué, l’éclairage d’une scène. À l’aide de ses connaissances, son métier lui octroie la maitrise de l’utilisation du matériel et des techniques adaptés. Parmi ces dernières, se positionne la colorimétrie, la photométrie, l’optique, l’électricité…etc.

Dans une production de film, l’éclairagiste joue le rôle de chef d’équipe. C’est le profil idéal qui supervise et encadre une équipe technique chargée du montage, du réglage et des éclairages d’une scène.

De plus, il travaille en étroite collaboration avec le régisseur lumière et l’équipe de techniciens, qui prennent en charge la réalisation du matériel et des effets. Il apporte une profondeur à la scène. C’est un professionnel doté d’un esprit créatif.

Notons que, ce métier requiert une grande disponibilité de l’éclairagiste à s’adapter à des horaires soutenus. Sa vie dépend du programme de travail qui lui est communiqué et susceptible d’être modifié en fonction du plan de tournage. L’éclairagiste doit suivre une formation accrue afin de maitriser les rouages et les subtilités des réglages lumineux.

Manuella Manga

Laissez un commentaire