LE CINE CLUB N’KAH DE NOUVEAU EN SALLE

La prochaine session est annoncée pour le mois prochain. Notamment le 22 septembre avec la projection du film...
0
136

Après une longue interruption, le Cine club N’kah, événement bimestriel de l’association Tell And Be Africa, annonce son grand retour en salle de cinéma le 25 septembre prochain. Les cinéphiles auront ainsi l’opportunité de découvrir le film « Blanc d’Ebène » du réalisateur guinéen Cheik DOUKOURE.

Le Cine club N’kah, dont le nom signifie « lumière » en langue Nguemba, a pour objectif de faire découvrir aux amateurs de cinéma les classiques du cinéma africain. Cet événement se déroule tous les deux mois, avec des projections destinées au public adulte le vendredi, et au jeune public le samedi. Le clap d’ouverture de ce projet avait été donné lors de la première session, les 24 et 25 juillet 2020, à la salle Sita Bella à Yaoundé avec la diffusion des films  » Beleh » de Christa Eka, « Un amour pendant la Guerre » d’Osvalde Lewat et « Minga et la cuillère cassée » de Claye EDOU.

Depuis lors, le Cine club N’kah a continué de proposer des séances cinématographiques riches en émotions et en découvertes. Lors de la session 2 en septembre 2020, les spectateurs ont pu apprécier « Muna Moto » de J-P Dikongue PIPA. En mai 2021, la salle était pleine à la session 5 pour « Sango Malo » de Bassek BA KOBHIO. Salle comble aussi pour  « Confidences » de Cyril MASSO en décembre 2021 pendant la session 8. La session 10, en mai 2022, a également marqué les esprits avec les projections des films « Cameroun Connection » d’Alphonse BENI et « Débout Kinshasa! » de Sébastien MAITRE. La treizième et toute dernière session s’était tenue le 02 et 03 décembre 2022 avec les films « ISHABA » de Yuli AMULI (Rwanda), « Les devoirs » de Kevin MAVAKALA (RD Congo) et   « Pièces d’identités » de Dieudonné MWELE-NGANGURA ((RD Congo). Ce dernier avait d’ailleurs animé une master class sur le thème « Quel public pour le cinéma africain ? ».  Le Ciné club N’kah c’est aussi des moments d’échanges entre les réalisateurs, cinéphiles et jeunes cinéastes. La projection de chaque film se fait en présence du réalisateur qui partage les coulisses du tournage et donne des conseils aux cinéastes et aspirants.

La prochaine session est annoncée pour le mois prochain. Notamment le 22 septembre avec la projection du film « Blanc d’ébène » du guinéen Cheik DOUKOURE ; le 23 septembre le long métrage « Le ballon d’or » du même réalisateur et enfin, le 25 septembre avec le film « Bako, l’autre vie » qui sera précédé d’une master class sur le thème « le scénario dans le cinéma » qui va animer Cheik DOUKOURE le cinéaste à l’honneur.

Mary-Noël NIBAH, promotrice du Cine club N’kah, exprime sa vision du ciné-club en déclarant : « Le ciné-club c’est pour que les gens voient ce que nos films nous apportent, comment est-ce qu’on se réapproprie ce que nous sommes. ». Pour elle le Cine club N’kah, porté par l’association Tell And Be Africa, continue ainsi de jouer un rôle essentiel dans la promotion et la préservation du patrimoine cinématographique africain.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire