DEUX FILMS CAMEROUNAIS EN SELECTION AU FESTIVAL CINEMA AU FEMININ (CINEF)

Ce festival met en avant les réalisatrices et les femmes engagées dans l'industrie cinématographique en mettant l'accent sur les films réalisés ou produits par des femmes...
0
94

Deux films camerounais ont été sélectionnés pour participer au prestigieux Festival Cinéma au Féminin (CINEF), qui aura lieu du 17 au 22 septembre à Kinshasa. Les films en lice sont « Heroine » de Franklin Nwochuze et « Never Again » de Félicité Asseh, tous deux dans la catégorie des courts métrages parmi une sélection de 12 films.

Le Festival Cinéma au Féminin, également connu sous le sigle CINEF, est un événement annuel dédié au cinéma qui se déroule à Kinshasa depuis sa première édition en 2014. Il est porté par l’Association de Femmes Cinéastes Congolaises (AFCC). Ce festival met en avant les réalisatrices et les femmes engagées dans l’industrie cinématographique en mettant l’accent sur les films réalisés ou produits par des femmes. Si le film est réalisé par un homme, il doit aborder des thématiques centrées sur la femme.

L’inclusion de ces deux films camerounais dans la sélection témoigne de la diversité culturelle mise en avant lors de cette 7ème édition du festival. Les films sélectionnés offrent une perspective unique sur les expériences des femmes, mettant en lumière leurs luttes, leurs aspirations et leurs triomphes.

« Heroine » de Franklin Nwochuze explore de manière saisissante la vie d’une femme ordinaire devenue une héroïne malgré elle. Le film plonge les spectateurs dans un voyage émotionnel intense, mettant en lumière les défis auxquels les femmes sont confrontées dans la société actuelle.

De son côté, « Never Again » de Félicité Asseh aborde un sujet délicat et poignant. Le film raconte l’histoire bouleversante d’une femme qui lutte pour reconstruire sa vie après avoir survécu à des violences conjugales. À travers ce récit puissant, le film met en évidence l’importance de la résilience et de l’émancipation des femmes.

La participation de ces deux films camerounais au Festival Cinéma au Féminin est une reconnaissance bien méritée du talent et de la créativité des réalisateurs et réalisatrices camerounais. Cela démontre également l’engagement croissant en faveur de la diversité et de l’inclusion dans l’industrie cinématographique, en mettant en avant des histoires authentiques et variées provenant de différentes régions d’Afrique.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire