GRÂCE DECCA : UNE ICÔNE DU MAKOSSA

Titulaire de plusieurs diplômes en Communication des sciences de l’éducation dont un diplôme d’étude approfondies, Grace a également fait des études en outils de gestion. Ndom’a Deccah dite Grace Decca, est une chanteuse Makossa.
0
466

Ndom’a Deccah dite Grace Decca, est une chanteuse Makossa qui ne cesse de captiver les mélomanes depuis quatre décennies. Elle a reçu un prix spécial lors de la cérémonie des Canal d’Or 2023.  D’ailleurs sa récente chanson « Challenge » a battu le record de la première chanson ayant atteint plus de 3 millions de vues sur sa chaine Youtube.

Sa carrière débute en 1983 lorsqu’elle fait des chœurs pour son frère Ben Decca et collabore avec lui sur le titre « Na sengui bobe ». Elle accompagne dans les chœurs, le français Jean Jacques Goldman sur « À nos actes manqués » en 1987. Entre 1984 et 1989, elle travaille avec son frère ainé et se lance finalement dans une carrière solo en 1989 avec la sortie de « besoin d’amour », son premier album de  cinq titres. En 1993 lorsqu’elle sort son second album, « Doï La Mulema » elle se fait véritablement connaitre dans le monde. Elle peaufine son troisième album dans la foulée « appelle-moi princesse » et le met sur le marché en 1998. Cette œuvre lui permet de remporter des titres tels que : ‘’meilleur album féminin de l’année’’ et ‘’meilleure vente féminine de l’année’’.

Elle a aussi été récompensée au prix Bertrand Folon. Une distinction attribuée à l’artiste pour la maturité artistique. Elle a, par la suite, enchainé de nombreux trophées en France, au Gabon et en Côte d’Ivoire. Après deux ans dans l’ombre, Grace signe son retour sur la scène en 2001 avec « donne-moi un peu d’amour ». Ce quatrième album composé de 08 titres est fait meilleure vente féminine, meilleur album Makossa féminin; remportés en 2002 et prix de l’excellence artistique en 2003. Des reconnaissances qui font accroitre la crédibilité, mais surtout la réputation de la « reine Douala » et du rythme Makossa au niveau international.

En 2014, elle décide de se tourner vers le gospel, et sort « Mouna » son cinquième album qui signifie en langue douala « fardeau ». Exclusivement produit aux Etats-Unis, cet album de 13 titres chantés en français, en douala et en anglais a bénéficié de la collaboration de nombreux artistes américains et de plusieurs autres pays comme du sud-africain Jonathan Butler. Avant de revenir avec cette cinquième production, Grace decca a pris le temps de mettre sur pied son Label GNS Productions qui produit son frère Isaac Decca. En 2022, elle sort Challenge, un maxi-single de 2 titres.

Titulaire de plusieurs diplômes en Communication des sciences de l’éducation dont un diplôme d’études approfondies, Grâce a également fait des études en outils de gestion. Ndom’a Deccah dite Grace Decca, est une chanteuse Makossa, née en 1966. Sixième d’une fratrie de 11 enfants, elle appartient à une famille très célèbre sur la scène musicale camerounaise. Elle est la sœur de Ben Decca, Isaac Decca et Dora Decca, tous chanteurs. Nièce d’une sommité de la musique camerounaise connue et reconnue à travers l’Afrique, feu Eboa Lotin (chanteur et compositeur); Grâce Decca a la musique qui coule dans ses veines depuis petite. Son arbre généalogique ferait également d’elle, l’arrière-petite-fille de Lobe Lobe Rameau, l’un des pionniers du Makossa.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire