FIFAC 2023 : LE CAMEROUN A L’ASSAUT!

0
1106

La 2ème édition du Festival International du Film « Allons au Cinéma » (FIFAC) » aura lieu au Gabon du 30 Mai au 03 juin 2023. Au cours de cette nouvelle édition, six fictions camerounaises seront en compétitions dans trois catégories qui réunissent exclusivement des pays d’Afrique francophones et de France. Il s’agit notamment de 02 courts métrages & animations dans la sélection fiction, 03 longs métrages documentaires et un long métrage fiction. Sur les 04 sections de compétitions de films disponibles à ce festival, les réalisations camerounaises figurent dans toutes, exceptée elle des courts métrages documentaires. Cette dernière est dominée par 04 réalisations béninoises, 03 réalisations gabonaises, 01 pour la RDC, la Guinée et la Côte d’ivoire. Après l’annonce de la clôture d’appel à candidature qui a eu lieu en Avril, le FIFAC a annoncé les films sélectionnés.

Dans la catégorie des courts métrages et animations (collection Fiction), les deux 02 films camerounais sectionnés sont « Frida » du réalisateur René ELOME et « Dibumbe » de Paul-Jessy MATANGA. L’unique long métrage camerounais en course au Gabon dans la catégorie des longs métrages fictions est « Rumeur au bord de l’océan » de Han’s BELLO.

Quant aux longs métrages documentaires, le Cameroun est le seul pays en course qui est représenté par plus de deux réalisations. Il s’agit du film « Le Mbolé Du Kwatta » de Yannick MINDJA, « Quand une Rivière devient une frontière » de Robi LAYIO et « Le spectre de Boko Haram » de Cyrielle Raingou. Ces documentaires vont croiser le fer avec les réalisations issues du Burkina Faso, du Gabon ou de la Côte d’Ivoire.

Dans ce festival, les thèmes que les participants camerounais abordent sont majoritairement d’ordre social (René ELOME, Paul-Jessy MATANGA et Han’s BELLO), culturel (Yannick MINDJA) et géopolitique (Robi LAYIO, Cyrielle RAINGOU)

Pour la 2ème édition du FIFAC, c’est en plein air que le public va s’imprégner des différentes œuvres sélectionnées. La première édition du Festival International du Film « Allons au Cinéma » (FIFAC) »  eu lieu dans 03 villes béninoises. Après l’abondance d’œuvres camerounaises, le comité d’organisation du FIFAC pourrait-il solliciter le Cameroun comme pays hôte de la 4ème édition dudit festival ?

Ivane Messi

Laissez un commentaire