DIAMS BIENTÔT AU CINEMA

0
319

Connue sous le nom de Diam’s, la rappeuse française Mélanie Georgiades signe son retour dans le monde du showbizness avec un film documentaire qui revient sur sa vie et surtout sa carrière. Dans un extrait, la rappeuse au double disc d’or promet de revenir sur sa dépression, ses souffrances et surtout sa renaissance, dans ce film intitulé Salam.

Le 1er mai dernier, Diam’s qui a brutalement quitté la scène musicale depuis 12 ans, au grand désarroi de son public, annonçait son retour, contre toute attente en ces termes:

« Pendant des années, on a frappé à ma porte me demandant l’autorisation de mettre ma vie en scène, de la jouer, de l’interpréter. Des demandes nombreuses de documentaires, de biopics, de séries n’ont cessé d’affluer. J’avais comme le sentiment que l’on me demandait de donner les clefs de ma vie pour que d’autres puissent en faire un film. Un spectacle. Ma dépression, mes souffrances, ma quête, ma renaissance: un film? Un divertissement? J’ai été touchée que l’on s’intéresse à mon parcours mais il m’était impossible de laisser des inconnus parler à ma place… Alors j’ai repris la plume. Celle avec laquelle j’ai toujours aimé me livrer. Trouver les mots justes ne fut pas chose facile…et puis, il me fallait les images. La beauté des paysages qui m’avait subjuguée sera-t-elle aussi belle à l’écran qu’elle le fût dans mes yeux? Pourrai-je repartir à l’autre bout du monde pour raconter ce qu’il s’est réellement passé? Aurai-je la liberté de raconter mon histoire avec mes mots, mon émotion? Beaucoup d’interrogations qui ont disparu au fur et à mesure de l’aventure humaine que fut Salam. Une aventure pleine de bienveillance aux côtés d’Houda Benyamina et Anne Cissé. Alors l’espace d’un instant, j’ai voulu retourner sur mes traces et faire voyager le spectateur avec moi. Replonger dans mes souvenirs et leur redonner vie avec ma plume et la caméra. Retrouver ma mémoire dans les lieux qui m’ont marqués, retrouver les gens qui m’ont tant apporté et qui m’ont aidée à me construire. Salam m’a offert les moyens de raconter, avec ma vision, mon émotion et mes mots ce que j’appelle : Ma vérité. Il y’a certes l’histoire de Diam’s derrière la femme que je suis aujourd’hui, mais c’est aussi un récit humai, et une quête qui peuvent faire écho à l’histoire de tant de gens qui se demandent comment trouver la paix intérieure alors qu’ils se sont perdus dans le labyrinthe de la vie. »

Le film documentaire de Diam’s sera visible au cinéma dès le 1er juillet prochain mais sera présenté en séance spéciale lors du prochain festival de Cannes qui se déroule du 17 au 28 mai 2022. Ecrit et mis en scène par Diam’s, Houda Benyamina et Anne Cissé, la rappeuse s’expose à travers un récit profond, précis et détaillé, présentant les difficultés que représentent les feux des projecteurs. Ceci sans occulter la santé mentale sérieusement mise à mal lors de l’arrivée au sommet de son art.

Almason

Laissez un commentaire