DÉCÈS DE MADAME VEUVE MARTHE UM NYOBE

L'annonce de son décès a suscité une vague d'émotion et de tristesse parmi les Camerounais, qui reconnaissent en elle une véritable icône de la lutte pour la liberté.
0
268

Dans un communiqué de presse émis ce 27 novembre, le Secrétaire Général de l’Union des Populations du Cameroun (UPC), le Docteur Pierre BALEGUEL NKOT, a annoncé avec une profonde tristesse le décès de Madame veuve Marthe UM NYOBE, née NGO MAYACK. La première épouse de la figure emblématique du mouvement indépendantiste camerounais s’est éteinte le 21 novembre 2023 à Yaoundé, des suites d’une courte maladie.

Madame Marthe UM NYOBE, de son nom de naissance NGO MAYACK Marthe, a consacré sa vie à la lutte pour l’indépendance du Cameroun et à la promotion des droits des populations. Née  en 1925, elle a croisé la route de Ruben Um Nyobe en 1943 à l’âge de 22 ans. Son engagement politique a commencé en 1944 avec son mariage au leader charismatique de l’UPC, Monsieur Ruben UM NYOBE, qui a payé de sa vie sa lutte contre le colonialisme. Après l’assassinat de son mari par les forces coloniales en 1958, Madame UM NYOBE n’a pas fléchi et a pris la relève en tant que porte-étendard de l’UPC, continuant à mobiliser et à inspirer les Camerounais dans leur combat pour la liberté et l’indépendance.

Son dévouement et son courage lui ont valu le respect et l’admiration de nombreux compatriotes, ainsi que le statut de symbole de la lutte pour la libération du Cameroun. Elle a été une voix puissante pour les populations marginalisées et a lutté sans relâche pour l’égalité des droits et la justice sociale. Madame veuve Marthe UM NYOBE a également joué un rôle important dans la préservation de la mémoire de son défunt mari, en veillant à ce que son héritage et ses idéaux ne soient pas oubliés. Elle a contribué à la diffusion des idées de l’UPC à travers des discours, des écrits et des interviews, rappelant constamment le combat mené par son mari et les nombreux sacrifices consentis par les militants pour l’indépendance du Cameroun.

L’annonce de son décès a suscité une vague d’émotion et de tristesse parmi les Camerounais, qui reconnaissent en elle une véritable icône de la lutte pour la liberté. Le programme des funérailles de Madame veuve UM NYOBE sera communiqué ultérieurement, afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de rendre un dernier hommage à cette grande dame qui a marqué l’histoire du Cameroun.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire