« SIA, LE RÊVE DU PYTHON » : ENTRE MYTHE ET REALITE AFRICAINE

Le film burkinabé "Sia, le rêve du python", réalisé par Dani Kouyaté, continue de captiver les cinéphiles depuis sa sortie en 2002. Basé sur la pièce de théâtre de Moussa Diagana, "La légende du Wagadu vue par Sia Yatabéré", ce long métrage offre une relecture du mythe africain du serpent Bida et du royaume du Ouagadou à l'origine de l'empire du Ghana
0
354

Le film burkinabé « Sia, le rêve du python », réalisé par Dani Kouyaté, continue de captiver les cinéphiles depuis sa sortie en 2002. Basé sur la pièce de théâtre de Moussa Diagana, « La légende du Wagadu vue par Sia Yatabéré », ce long métrage offre une relecture du mythe africain du serpent Bida et du royaume du Ouagadou à l’origine de l’empire du Ghana. Avec son histoire puissante et sa mise en scène magistrale, le film a remporté de nombreux prix dans des festivals internationaux.

L’intrigue se déroule à Koumbi, où l’empereur Kaya Maghan règne sur une ville plongée dans la misère. Les prêtres proposent des sacrifices humains pour tenter de sauver la cité, mais leur pouvoir est remis en question. Sia Yatabéré, fiancée du lieutenant Mamadi, est désignée comme prochaine victime. Elle parvient à s’échapper et trouve refuge chez Kerfa, un homme excentrique aux idées subversives. Mamadi, de retour de la guerre, s’oppose aux prêtres, prend le pouvoir à Koumbi, mais Sia, victime de violences, refuse son rôle d’impératrice et part sur les routes pour réclamer paix et justice, malgré les obstacles.

Depuis sa sortie, « Sia, le rêve du python » a été acclamé par la critique et récompensé dans de nombreux festivals internationaux. En 2001, il a remporté plusieurs distinctions au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) au Burkina Faso. Il a également été honoré au festival « Vues d’Afrique » de Montréal, au Canada, et au festival international du film d’Innsbruck, en Autriche. Le film a reçu le Prix de la réalisation au Festival du film africain de Khouribga, au Maroc, et le Bayard d’or du meilleur scénario au Festival international du film francophone de Namur, en Belgique.

« Sia, le rêve du python » continue de fasciner les spectateurs avec son exploration du mythe africain et sa réflexion sur la quête de paix et de justice. Il témoigne du talent cinématographique et de la richesse culturelle de l’Afrique, laissant une empreinte indélébile dans l’univers du cinéma.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire