« DESTINÉE » LE MEILLEUR FILM CAMEROUNAIS EN PROJECTION CE 29 OCTOBRE

La consécration est venue lors du Festival Ecrans Noirs, où "Destinée" a été honoré de deux prix majeurs. L'Écran du meilleur film camerounais en reconnaissance de la qualité globale de l'œuvre, de sa réalisation à son scénario en passant par sa direction d'acteurs.
0
256

Avec un casting aussi remarquable, le premier film de Gérard Désiré Nguele était sans doute « Destinée » à remporter le prix du meilleur film camerounais au Festival Écrans Noirs. Le film, qui met à l’épreuve la force de l’amitié, sera projeté ce dimanche 29 octobre à l’Institut Français du Cameroun de Yaoundé.

Pour sa toute première réalisation, Gérard Désiré Nguele a su réunir dans un même projet des talents les plus prometteurs du cinéma camerounais, tels que Roger Brice Sobgo, Rigobert Tamwa, Patrick Oyono et Jacobin Yarro. Le film, d’une durée de 95 minutes, met en avant l’amitié entre Tounde (interprété par Axel Abessolo), en liberté conditionnelle, et Jonas (joué par Valery Nchifor). Les liens qui les unissent sont mis à rude épreuve lorsque Moli, la fiancée de Tounde, entame une liaison avec Jonas. Ce triangle amoureux tumultueux est le point de départ d’une série d’événements qui mettront à l’épreuve la loyauté, la trahison, le conflit et la division. Les deux protagonistes se battent quotidiennement pour accomplir leur destinée, comme l’indique le titre du film. La réalisation de Gérard Désiré Nguele se distingue par sa maîtrise technique et artistique. En tant que producteur de films et formateur de renom, il a su apporter toute sa rigueur et son expertise à ce projet. La consécration est venue lors du Festival Ecrans Noirs, où « Destinée » a été honoré de deux prix majeurs. L’Écran du meilleur film camerounais en reconnaissance de la qualité globale de l’œuvre, de sa réalisation à son scénario en passant par sa direction d’acteurs. Et aussi, l’Écran de la ‘‘meilleure interprétation masculine’’, attribué au talentueux Axel Abessolo, qui a su incarner avec brio le personnage complexe de Tounde. Les cinéphiles auront l’occasion d’apprécier ce chef-d’œuvre du cinéma camerounais, lors de sa projection ce dimanche 29 octobre à l’Institut Français du Cameroun de Yaoundé.

Sidoine FEUGUI

Laissez un commentaire