JOURNÉES NATIONALES DE L’ÉCONOMIE SOCIALE : LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL À L’ORDRE DU JOUR

Organisées au Cameroun depuis 2013, ces rencontres sont l'occasion de promouvoir la création et le développement des petites et moyennes entreprises qui opèrent dans la transformation des produits locaux, dans le but d'assurer une meilleure conservation et une consommation de masse conséquente.
0
349

Les Journées nationales de l’économie sociale au Cameroun ont débuté ce 24 octobre. Placées sous le thème « Mobilisation des réseaux dans les territoires et développement des partenariats », les experts vont discuter jusqu’au 26 octobre autour des opportunités pour structurer et accélérer le développement économique et social du territoire camerounais.

Les participants à la 6ème édition des Journées nationales de l’économie sociale élaboreront des plans d’action et s’accorderont sur l’harmonisation des interventions stratégiques en faveur du développement économique et social. Selon les statistiques à moyen terme, la croissance du produit intérieur brut devrait atteindre 4,2 % sur la période 2023-2025 au Cameroun. Rétablir et sécuriser la chaîne d’approvisionnement afin d’améliorer l’accès aux denrées pour favoriser un développement durable et inclusif des territoires sont également des objectifs visés. Il s’agit de stimuler et de créer une synergie d’actions concrètes. Ces journées attirent l’attention du public, des entreprises, des collectivités et des institutions sur ce que cette forme d’économie peut apporter au développement des pays et à l’amélioration des conditions de vie des personnes. Cette pratique est d’ailleurs encadrée et considérée par les associations, les coopératives, les mutuelles, les fondations et les fonds de dotation.

Ces journées sont un carrefour de réflexion, de partage d’expériences et d’exposition des savoir-faire des entrepreneurs. Elles servent également de plateforme pour la création d’un réseau de financement, de commercialisation et d’accompagnement des projets, tout en ayant pour ambition de contribuer à la structuration des filières économiques durables.

Organisées au Cameroun depuis 2013, ces rencontres sont l’occasion de promouvoir la création et le développement des petites et moyennes entreprises qui opèrent dans le secteur de la transformation des produits locaux, dans le but d’assurer une meilleure conservation et une consommation de masse conséquente.

Rosine N. Lontchi

Laissez un commentaire