TETE A TETE AVEC CARLIA FASSI

0
564

Très connue sur les réseaux sociaux en qualité d’influenceuse beauté, cuisine et lifestyle, Carlia Fassi est une camerounaise de 28 ans, maman de la petite Athéna, qui a décidé il y’a plusieurs mois d’ajouter une nouvelle corde à son arc: la comédie.

L’influenceuse a été annoncée dans le casting de la nouvelle série de Chambeny Entertainment intitulé La Bataille Des Chéries, qui est en tournage actuellement. L’équipe d’EsbiMedia l’a rencontrée afin de savoir comment se passe ses premiers pas dans le monde du cinéma.

EsbiMedia : Bonjour Carlia et merci d’avoir répondu à notre invitation

  • Bonjour EsbiMedia, et merci de m’avoir invitée.

EsbiMedia : Comment s’est fait votre casting pour la série « La bataille des chéries »?

  • Le casting s’est passé en ligne. La directrice de casting, Muriel Blanche, c’est une bonne connaissance à moi et quand j’ai vu l’annonce du casting, je lui ai écrit pour avoir la marche à suivre. J’ai d’abord envoyé une photo entière, puis j’ai dû envoyer une vidéo dans laquelle j’interprétais un rôle de mon choix. Enfin, il y’a eu un casting physique et j’ai été retenue.

EsbiMedia : Ton rôle te sied t-il? Qui est Maïmouna?

  • C’est un peu compliqué d’ y répondre, vu que j’ai eu la maladresse de publier mon personnage sans l’aval de la production, qui a prévu de le faire un peu plus tard selon le plan de communication arrêté. J’ai bien peur de ne pas pouvoir y répondre (moue de gêne).

EsbiMedia : Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi lors des tournages?

  • Au début le plus compliqué pour moi c’était de devoir rejouer les mêmes scènes avec les mêmes émotions, les mêmes paroles, les mêmes mots…cependant, j’ai su m’y accommoder même si c’est la première fois que je participe à un projet comme celui-là; je m’y sens vraiment à l’aise.

EsbiMedia : C’est ton 1er rôle dans une série…quelles étaient tes craintes au départ?

  • En effet c’est mon premier rôle dans une série et le plus difficile pour moi c’était de jouer avec des acteurs expérimentés. Il faut savoir quand même que Chambeny c’est l’une des meilleures maisons de productions du pays et même d’Afrique Centrale donc c’était un challenge que je devais relever et heureusement ils ont su m’accueillir, m’accompagner et permettre que je puisse m’adapter sans trop de mal.

EsbiMedia : Qu’est-ce qui t’intéresse dans le cinéma? La célébrité, jouer des personnages, rencontrer de nouvelles personnes?

  • En fait, c’est d’abord de pouvoir incarner un rôle qui n’a absolument rien à voir avec ma propre personnalité ou mon quotidien. Cette magie qu’il y’a dans le fait de transmettre des émotions me fascine. J’ai toujours admiré des acteurs à l’échelle internationale et lorsque je me suis rendue compte qu’au Cameroun il était possible de faire pareil, j’ai pensé que ce serait bien d’y participer en tant qu’acteur. C’est comme ça que j’ai développé de l’intérêt pour ce corps de métier.

EsbiMedia : A quel moment tu t’es dit qu’il fallait que tu fasses du cinéma? ça a toujours été une passion?

  • J’ai véritablement commencé à m’y intéresser en 2019, sauf qu’à l’époque, l’industrie n’était pas encore ce qu’elle est aujourd’hui, les choses se faisaient encore de manière archaïque et l’intérêt pour les producteurs sur les réseaux sociaux était au plus bas, donc il fallait beaucoup regarder la télévision pour être au fait des castings ou alors être très introduit dans le milieu. Ce n’est qu’en 2020 que les choses se sont mises à bouger sur les réseaux sociaux et j’ai donc commencé à m’intéresser au métier de réalisateur, de script, d’acteur…et j’ai donc pensé qu’il était temps de partir de téléspectatrice à actrice.

EsbiMedia : Comment tu t’y prends pour répéter ton rôle?

  • Au début pour répéter mon rôle, j’enregistrais des prises que j’envoyais au réalisateur qui me disait ce qu’il fallait améliorer, etc. Après les nombreuses remarques, j’ai pu améliorer mon  jeu. Actuellement vu qu’on est en plein tournage, je lis mes textes quelques heures avant le tournage, avec les autres acteurs on répète les scènes; on fait ce qu’on appelle l’italienne, puis la mécanique, et enfin on passe au jeu proprement dit.

EsbiMedia : Jusqu’ici, quelle est la chose que tu as vécu sur le plateau, à laquelle tu ne t’attendais absolument pas?

  • (Rires) Y’a deux ou trois petites choses mais ça relève encore du secret professionnel, je ne pense pas que j’ai le droit d’en parler, pour le moment.

EsbiMedia : Quel est ton rêve en tant qu’actrice aujourd’hui?

  • Je souhaite tout d’abord être reconnue sur le plan national puis sur le plan international, comme étant une actrice talentueuse et je pense que le reste suivra naturellement: célébrité et notoriété. C’est mon rêve de relever ce challenge.

EsbiMedia : Pour ce feuilleton, quelle promesse fais-tu aux téléspectateurs ?!

  • Pour cette production vous en aurez plein la vue, Chambeny a mis les petits plats dans les grands et ce que vous avez vu dans les précédents projets n’est rien comparativement à ce qui arrive. Je prend l’engagement de vous satisfaire et de vous rendre fiers car je sais qu’il y’a beaucoup de personnes qui sont très impatientes de me voir sur le petit écran. Je promets de ne pas les décevoir.

EsbiMedia : Merci Carlia. Bonne continuation.

  • Merci à vous!

Propos recueillis par Almason

Laissez un commentaire