SALEM KEDY, LE FEU ARDENT DU CINÉMA DANS L’ÂME

0
300

Par son attitude novatrice, il a su insérer une touche de glamour dans le cinéma camerounais en brisant certains stéréotypes. Salem Kedy est un réalisateur camerounais ayant déjà à son actif plus d’une trentaine de films. Il est né le 28 août 1981 dans la ville de Douala au Cameroun. Il a su réaliser son rêve qu’il matérialisait dans ses jeux d’enfants.

En effet, Salem Kedy entre dans le cinéma en tant que professionnel en 2013. Il commence à travailler à son propre compte dès 2015. Salem Kedy est ce réalisateur qui a su apporter une touche de glamour dans la web série intitulée « Pakgne » sortie en 2016. Il a su déconstruire l’idée selon laquelle les villageoises sont sales et illettrés.

En 2019, il réalise la web série « Tcha kaï » qui connaît un franc succès; mais, pour Salem Kedy, le projet « Madame Monsieur » ( saison1) en 2020, saison 2 en 2021 et la saison 3 en 2022) lui aura procuré le plus de satisfaction. Selon lui, elle est la clé qui a permis la valorisation des cinéastes et acteurs camerounais. L’insatiable réalisateur, a fait plusieurs films dont les plus appréciés par le public sont « Aline » en 2020 produit par Muriel Blanche et « Prédiction » en 2022 produit par Lucie Memba BOS. Salem Kedy se sent encore plus fier de son film « Le petit Sam » sorti en 2022.

Selon le réalisateur Salem Kedy, le Cameroun regorge de nombreux génies. Le problème qui se pose, est celui du manque de ressources pour le déploiement de leur talent. Cependant, le manque de moyen n’a jamais été un frein pour la réalisation de ses projets. Salem Kedy, d’une voix combinée à celle de ses confrères, sollicite l’appui du gouvernement Camerounais et des investisseurs. Que ces derniers leur fassent confiance et s’impliquent dans leur accompagnement pour la réalisation des films de qualité et à gros budget. Dans son organigramme d’évolution, Salem Kedy s’est fixé pour mission de réaliser un long métrage chaque année. Après l’euphorie et l’effervescence du film « Prédiction » et de la série « Madame Monsieur », le public en veut plus.

Ivane Messi

Laissez un commentaire